Le président afghan Ashraf Ghani a déclaré ce dimanche 15 août avoir fui son pays pour éviter un «bain de sang», reconnaissant que «les talibans ont gagné». «Les talibans ont gagné (…) et sont à présent responsables de l’honneur, de la possession et de l’auto-préservation de leur pays», a-t-il ajouté dans un message sur Facebook.

Le président Ghani, qui n’a pas précisé où il était parti, s’est déclaré convaincu que «d’innombrables patriotes auraient été tués et que Kaboul aurait été détruite» s’il était resté en Afghanistan.

Source: Médias

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Actualités

Laisser un commentaire