Le coach « sang et or» a aligné une formation par mi-temps. Ce premier match amical de l’intersaison contre l’AS Soukra était l’occasion pour lui de se faire une première idée sur l’effectif qu’il a sous la main.

Décidément, l’école anglaise a du bon. Elle est en tout cas «speed». C’est ce qui en ressort du travail déjà accompli par Radhi Jaïdi en si peu de temps. Arrivé mercredi 4 août dans l’après-midi, le technicien qui a débarqué à l’aéroport de Tunis-Carthage avec un seul léger bagage sous le bras, s’est rendu illico au bureau de Hamdi Meddeb pour officialiser l’accord conclu entre eux. Du bureau, les deux hommes se sont rendus au Parc B, l’occasion pour Radhi Jaïdi d’avoir une première prise de contact avec les joueurs. Jaïdi s’est contenté, trois jours durant, de se mettre sur la touche du terrain pour observer et prendre des notes.
Lundi dernier, il a dirigé dans la matinée sa première séance d’entraînement en pleine canicule, envoyant ainsi un message fort à ses joueurs : désormais, on se réveille tôt pour aller travailler. L’aprèsmidi même, il a été présenté officiellement aux médias lors d’une conférence de presse, durant laquelle le nouveau coach « sang et or » a évoqué les grandes lignes de sa méthode de travail. Une méthode qu’il avait commencée déjà à mettre en place avant d’être présenté aux médias, puisqu’il avait recruté une nutritionniste. Et comme les joueurs avaient également de mauvaises habitudes de sommeil, ils ont passé la nuit de lundi à mardi à l’hôtel du Parc pour se réveiller à 4h30. Après une demi-heure réservée à une petite collation, direction la plage de Gammarth pour une bonne séance de réveil musculaire qui a duré une heure. De la musculation et une séance axée sur le volet tactique avaient clôturé la journée de mardi dernier.

Large victoire devant l’AS Soukra (8-0)

La semaine dernière, le nouvel entraîneur a attaqué le volet tactique parallèlement au travail axé sur l’aspect physique. Or, quand on parle tactique, il n’y a pas mieux pour un entraîneur qu’un match amical pour mettre en application ses idées et tester le degré de réceptivité de ses joueurs. En ce sens, l’EST a reçu samedi en fin d’après-midi le club divisionnaire de la Soukra en amical. La rencontre s’est soldée par une large victoire des «Sang et Or» sur le score sans appel de 8 à 0. Les buts de l’EST ont été l’œuvre de Chaâlali (23’), Ben Hmida (30’), El Houni (35’), Marzouki (39’), Ben Choug (55’), Ben Khalifa (65’), Ben Romdhane (80’) et Mimouni (83’).
Le coach «sang et or» a aligné une formation par mi-temps. Durant la première période de jeu, le onze «sang et or» a été composé comme suit : Ben Mustapha, Badrane, Yaâkoubi (Mouelhi), Chabar, Fadaa, Ben Hmida, Coulibaly, Chaâlali, Triki (Mehri), Marzouki et El Houni.
En seconde mi-temps, Jaïdi a aligné la formation suivante : Karoui, Meskini, Mahrsi (Ben Ammar), Mouelhi, Chammam, Gbo, Ben Romdhane, Ben Choug (Mimouni), Arfaoui (Nour El Béji), Berrima et Ben Khalifa (Jabri).
Bref, tout le monde a eu le droit à un temps de jeu conformément aux dispositions physiques de chacun et selon le style de jeu voulu par l’entraîneur. Avec cette large victoire, le moral a été en plus boosté, notamment pour Ben Choug et Ben Khalifa, qui ont pu, chacun, inscrire un but. Avec un moral boosté par une victoire, même s’il s’agit d’une rencontre amicale disputée contre un club divisionnaire, le nouvel entraîneur «sang et or» dispose désormais d’un terrain favorable pour faire passer ses idées.

Charger plus d'articles
Charger plus par Walid NALOUTI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire