Le chef du gouvernement, Youssef Chahed, a, dans un tweet, qualifié de «mascarade» la décision de la Confédération africaine de football (CAF) de faire rejouer la finale retour de la Ligue des champions d’Afrique entre l’Espérance Sportive de Tunis et le Widad de Casablanca dans un terrain neutre.
Chahed a, par la même occasion, exprimé son soutien à l’Espérance ainsi qu’à tous les clubs tunisiens, indiquant : «On défendra le droit de l’Espérance de Tunis et de toutes les autres équipes tunisiennes». Le chef du gouvernement n’a, par ailleurs, pas manqué de saluer les forces sécuritaires tunisiennes qui, a-t-il estimé, sont un modèle à suivre dans le monde. «Quiconque fera douter des aptitudes sécuritaires de la Tunisie devra assumer ses responsabilités», a ajouté Chahed.
Dans le même tweet, le chef du gouvernement a salué la discipline dont ont fait preuve les supporters des Sang et Or durant la finale en question.
L’Espérance Sportive de Tunis s’était, rappelle-t-on, imposée vendredi dernier à Radès (1-0) en finale retour de la Ligue des champions d’Afrique après l’abandon du Widad de Casablanca et l’interruption du match par l’arbitre gambien Bakary Gassama, qui a déclaré l’Espérance de Tunis vainqueur de l’édition 2019 de la compétition, avant que la CAF ne décide à l’issue de sa réunion d’urgence à Paris de faire rejouer la rencontre dans un terrain neutre.
Le chef du gouvernement avait assisté à la cérémonie de remise du trophée à la formation tunisoise à Radès, son second titre remporté d’affilée et le 4e de son histoire.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire