Sans gaspiller leur énergie et en jouant avec intelligence et réalisme, nos internationaux sont venus à bout de leur adversaire zambien.

Stade Mwanawasa. Tunisie bat Zambie (2-0). (1-0 à la mi-temps). Buts de Wahbi Khaziri (9’, S.p) et Anis Ben Slimane 90’+2). Arbitrage du Gabonais Eric Otogo Castane.
Zambie : Mwila, Sakala, Chilufya (Kampamba 59’), L. Musonda (Sautu 74’), Chanda, Kabwe, Chepeshi, Chibwe, Chapa, B. Musonda (Chama 59’) et Mumba (Mukeya 80’).
Tunisie : Ben Mustapha, Mathlouthi, Meriah, Bronn, Maâloul, Skhiri, Laidouni (Talbi 88’), Sassi (Ben Slimane 58’), Ben Youssef (Msakni 46’), Jaziri (Rafia 88’) et Khazri (Ben Romdhane 74’).


Confiants suite à leur large victoire remportée jeudi dernier à Radès, nos internationaux se sont déplacés à Ndola le moral bien boosté, conscients qu’il suffit de jouer leur style habituel pour que le résultat suive. Pour vaincre la Zambie chez elle, il fallait la presser dès le départ et chercher à prendre le dessus afin de la déstabiliser. Notre team national a opté pour l’offensive dès les premières minutes et réussi à pousser tôt l’adversaire à la faute quand, suite à une remise de la touche de Hamza Mathlouthi, un défenseur zambien toucha la balle de la main. Sans hésitation, l’arbitre gabonais Eric Otogo Castane siffla un penalty en faveur de la Tunisie, transformé par Wahbi Khazri (9’).

Après l’ouverture du score, nos joueurs ont continué à jouer l’attaque. Jaziri a même raté l’occasion de doubler la mise quand il a perdu son duel sur la dernière ligne face au gardien zambien (30’). Sauf qu’en continuant à jouer l’offensive, nos joueurs ont pris des risques derrière, ce qui a failli nous coûter cher. Première frayeur au sein de la défense tunisienne quand Mumba s’infiltra dans notre zone de réparation avant d’adresser un tir puissant qui frôla la transversale (31’). Le même Prince Mumba est revenu à la charge quelques minutes plus tard et son tir frôla cette fois-ci le montant droit des filets de Ben Mustapha (38’). Malgré toute leur bonne volonté, les Zambiens n’ont pu égaliser avant la pause.

Ben Mustapha décisif, Ben Slimane crée la surprise…

Après la pause, les Zambiens ont joué exclusivement l’attaque afin de rattraper leur retard. Ils se sont montrés dangereux par moments. Mais à chacune de leurs tentatives, ils sont tombés sur un Farouk Ben Mustapha dans un grand jour. Ben Mustapha a été décisif en s’interposant à toutes les actions dangereuses adverses. A la 63’, il intercepta un tir puissant de Kampamba. Sept minutes plus tard, il effaça un but tout fait quand il s’interposa à la tête plongeante de Chama (70’).

Et si Ben Mustapha a été décisif, Anis Ben Slimane, lui, a créé la surprise dans le temps additionnel quand il entame une action offensive en pleine surface de réparation adverse, après un échange entre Maâloul et Ben Romdhane, il reprend la main pour loger la balle dans les filets, doublant ainsi la mise (90’+2). Un but assassin, certes, mais qui reflète aussi la parfaite maîtrise des débats par les Tunisiens qui ont su gérer leur match malgré la fatigue du voyage et un temps chaud et humide.

Photo : © Mokhtar HMIMA
Charger plus d'articles
Charger plus par Walid NALOUTI
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire