Balance commerciale Taux de couverture en hausse de 1,6 point

Entre janvier et août 2021, le solde de la balance commerciale a atteint 10.480 MD, contre un déficit de 9.213,6 MD, enregistré durant la même période de l’année 2020, soit une aggravation du déficit de 13,74%. Selon le bulletin mensuel de l’Institut national de la statistique (INS), publié récemment et malgré le creusement du déficit, le taux de couverture des importations par les exportations a gagné 1,6 point par rapport à la même période de l’année 2020, pour s’établir à 73,9%. Durant les huit mois de l’année en cours, les exportations ont augmenté de 23,5%, pour s’établir à 29.681,9 MD contre une baisse de 18,6% enregistrée durant la même période de l’année 2020 (24.032,4 MD).

Quant aux importations, elles ont augmenté de 20,8%, pour atteindre 40.161,9 MD, contre une baisse de 21,6% durant les huit mois de l’année 2020 (33.246 MD).

AFI Nadia Gamha nommée nouvelle représentante de la région Mena

La vice-gouverneur de la Banque centrale de la Tunisie (BCT), Nadia Gamha, vient d’être nommée membre du Conseil d’administration de l’Alliance for financial inclusion (AFI) pour représenter la région de l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient (Mena), et ce, pour la période 2021-2023. Selon un communiqué publié par la BCT, cette nomination a été approuvée le 8 septembre courant, à l’issue de la 6e assemblée générale a de l’AFI (tenue en visio-conférence), coorganisée par la Banque centrale de Jordanie, et à laquelle a pris part Marouane El Abassi, gouverneur de l’institut d’émission tunisien. Il est à rappeler que l’AFI est une alliance de leadership politique détenue et dirigée par les banques centrales et les institutions de réglementation financière membres. Elle a pour objectif commun la promotion de l’inclusion financière aux niveaux national, régional et international.

Figue de Djebba Exposition virtuelle jusqu’au 6 mars 2022

Depuis quelque temps, l’AOC figue de Djebba commence à être connue en dehors des frontières tunisiennes. C’est pour cette raison que l’expérience de valorisation de ce produit du terroir typiquement tunisien a été sélectionnée à côté de 6 autres produits par l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (Ompi), dont le siège est à Genève, pour être présentée à l’occasion d’une exposition virtuelle qui est organisée en marge du Colloque mondial des indications géographiques. Il s’agit du plus important  événement au monde en ce qui concerne les IG et AOC, qui rassemble toutes les parties prenantes du secteur public et privé des différents pays. L’exposition se poursuivra du  6 septembre 2021 au 6 mars 2022 (https://wkcexhibitions.wipo.int/gi/ ). En plus de la figue de Djebba, les visiteurs pourront découvrir à travers le parcours virtuel d’autres exemples de réussite, notamment  l’huile d’olive de Toscane en Italie et la banane de Costa Rica. 

Il faut rappeler que la figue de Djebba est devenue, en 2012, le premier fruit certifié avec le label AOC en Tunisie. L’AOC est un signe distinctif attribué par le ministère de l’Agriculture pour donner une reconnaissance aux véritables produits du terroir ancrés dans leurs régions. Pour protéger le fruit phare de la Tunisie à l’international, le ministère de l’Agriculture et en collaboration avec l’Innorpi a procédé cette année à l’enregistrement de la figue de Djebba dans le registre international des appellations d’origine géré par l’Ompi en vertu de l’Arrangement de Lisbonne, dont la Tunisie est pays signataire.

Charger plus d'articles
  • Des faits et des chiffres

    450 La Société tunisienne de l’électricité et du gaz (Steg) a consacré, pendant la dernièr…
  • Ils ont dit

    Moez Joudi, économiste « Le problème financier dont souffre la Tunisie est plus grand et p…
  • Express

    la BTS et l’Union des Tunisiens indépendants pour la liberté Une convention pour financer …
Charger plus par Saoussen BOULEKBACHE
Charger plus dans Economie

Laisser un commentaire