A l’âge de 46 ans, Wahida Lâabidi a réussi à s’imposer dans le milieu entrepreneurial. Originaire du Kef, cette jeune cheffe d’entreprise gère, aujourd’hui,  trois projets dont l’incubateur de start-up 111 co-think, la société Hafsa spécialisée dans les produits du terroir tunisiens, ainsi que le site de vente en ligne et d’épicerie fine « Le terroir berbère ». Bien qu’elle se soit heurtée aux réticences d’une sphère familiale conservatrice, qui aurait plutôt préféré que la jeune femme embrasse une carrière d’institutrice ou de professeur au collège ou au lycée, la jeune femme, qui a brillamment réussi ses études scolaires et universitaires, a décidé de briser les chaînes, en se lançant dans une carrière entrepreneuriale. Pari réussi. Start-up à vocation sociale et solidaire, sa société Hafsa vient d’être sélectionnée par l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) pour bénéficier, avec 32 autres star-up pionnières, d’un appui financier et d’un accompagnement par des spécialistes afin de faciliter le développement et le déploiement de la start-up à l’international.

Charger plus d'articles
Charger plus par Imen Haouari
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire