Salon international des équipements, technologies et services en environnement, énergie et économie circulaire (Pollutec): 

Mettre en avant les projets de la Tunisie

Du 12 au 15 octobre prochain, se tiendra, à Lyon, le salon international des équipements, technologies et services en environnement, énergie et économie circulaire (Pollutec). Il se déroulera en mode hybride (présentiel et digital) et la Tunisie sera l’invité d’honneur. Selon les organisateurs du salon, «le dispositif “pays invité d’honneur“ vise à permettre aux participants tunisiens de rencontrer des entreprises internationales souhaitant se développer dans le pays et identifier des partenaires parmi les nombreux acteurs publics et privés participant à Pollutec“. Cet évènement accueillera 70.000 visites de professionnels issus de 128 pays, ainsi que 2.200 exposants.

En décembre 2020, Pollutec a emprunté le mode digital et offre à la Tunisie la possibilité de mettre en avant ses projets, ses problématiques spécifiques afin de mobiliser des investisseurs internationaux et développer les opportunités de collaboration économique et technologique dans les domaines de la protection de l’environnement, de l’énergie et du climat. Le salon prévoit, tout d’abord, un pavillon Tunisie. Ce dernier regroupera les acteurs publics et privés tunisiens et sera piloté par le ministère des Affaires locales et de l’Environnement et soutenu par «Business France» en Tunisie et la Chambre tuniso-française de commerce et d’industrie (Ctfci). D’autre part, des interventions présentant les différents marchés de la Tunisie au cours d’un cycle de conférences, ateliers, interviews et lors de l’inauguration du salon. Enfin, un programme de rencontres consacré à la délégation officielle, mais aussi la mise en relation des professionnels tunisiens porteurs de projets, avec des sociétés internationales intéressées par le marché ou par des collaborations avec la Tunisie.

UK Export Finance: Un soutien aux exportations britanniques en Tunisie

D’après un communiqué publié, récemment, par la Chambre de commerce tuniso-britannique (Tbcc), près de 9,65 milliards de dinars ont été consacrés, par l’Agence de crédit à l’exportation du Royaume-Uni « UK Export Finance » (Ukef), à l’appui des projets d’exportations britanniques en Tunisie. Un workshop a été tenu mardi 14 septembre courant par la Tbcc, en collaboration avec le département britannique du commerce international. Ce deuxième workshop a été consacré aux grandes entreprises et groupes tunisiens opérant dans divers secteurs, notamment la grande distribution, le secteur pharmaceutique, la santé, l’agroalimentaire, la construction… Cet évènement représente une opportunité pour les entreprises présentes intéressées par le marché britannique et visant à développer leurs activités dans le territoire tunisien ou à l’étranger. Il a été également une occasion pour connaître les mécanismes de l’Ukef, les critères d’éligibilité, ainsi que les moyens d’accéder aux différents types de financement, considérés compétitifs et attrayants, notamment en termes de délais de remboursement et de taux d’intérêt.

Congrès mondial de l’agriculture biologique: Une opportunité à saisir

La Tunisie a été retenue pour la tenue, en 2024, du prochain Congrès mondial de l’agriculture biologique. Un évènement organisé tous les trois ans par la Fédération internationale des mouvements de la bio (Ifoam). Il s’agit d’une grande opportunité pour la Tunisie, un pays qui veut développer ses productions agricoles bios. Chaque édition accueille plus de 2.500 acteurs du secteur biologique, agriculteurs, chercheurs et citoyens. Ils se réunissent périodiquement, lors de ce grand rassemblement mondial de l’agriculture bio, pour aborder des questions relatives à la résilience, la transformation de la société, la régénération des écosystèmes, la santé et la souveraineté alimentaire. L’objectif est d’inspirer des changements positifs par l’échange de connaissances et de progresser ensemble vers la construction de solutions durables pour un meilleur avenir pour tous. Alors que l’industrialisation de l’agriculture et l’usage massif des pesticides et des produits chimiques battent leur comble, la Tunisie essaye avec ses moyens de promouvoir l’agriculture bio. D’ailleurs, en 2020 une première structure syndicale pour défendre la production agricole bio a été mise en place.

Charger plus d'articles
  • Ils ont dit

    John Hamilton, PDG de « Panoro Energy ASA » « Avec le développement des programmes de fora…
  • Express

    «Lab’ess» — Appel à candidature 10 porteurs de projets à impact positif «Lab’ess» vient de…
  • Ils ont dit

    John Hamilton, PDG de « Panoro Energy ASA » « Avec le développement des programmes de fora…
Charger plus par Saoussen BOULEKBACHE
Charger plus dans Economie

Laisser un commentaire