Dans sa 6e édition, « Sitic-Africa Abidjan 2022 » présente une offre africaine et internationale dans le secteur numérique avec une ouverture sur les nouveautés 5G, Internet des Objets, Big Data, Industrie 4.0… Le salon se veut une véritable plateforme internationale de business pour faire connaître l’offre africaine et internationale dans le secteur du numérique.


C’est entre le 22 et 24 février 2022 à Abidjan que se déroulera le Salon international des technologies de l’information et de la communication dédié à l’Afrique, « Sitic-Africa Abidjan 2022 » dans sa 6e édition. Une manifestation qui  sera organisée par « Tunisie Afrique export », en partenariat avec les autorités ivoiriennes et en collaboration avec le français, « NET Opportunity ». Il est à rappeler que « Tunisie Afrique Export » offre des services d’aide à l’exportation aux entreprises tunisiennes et africaines. Cette structure est dirigée par Férid Tounsi, ancien directeur général de l’API et ancien président directeur du Cepex. La société ambitionne de créer une plateforme d’échanges et de partenariat entre les PME tunisiennes et africaines dans le secteur du numérique. Par ailleurs, NET Opportunity, le partenaire français de « Tunisie Afrique Export », est une société de conseil à l’export en Afrique. Son dirigeant M. Bruno Roth est conseiller du commerce extérieur et consul honoraire de la Côte d’Ivoire à Nancy pour le Grand Est de la France.

Dans sa 6e édition, « Sitic-Africa Abidjan 2022 » présente une offre africaine et internationale dans le secteur numérique avec une ouverture sur les nouveautés 5G, Internet des Objets, Big Data, Industrie 4.0… D’importantes délégations de gens d’affaires visiteront le salon, notamment de l’Afrique subsaharienne, de l’Afrique du Nord et des pays développés, particulièrement de la France. Comme chaque année, l’Association professionnelle tunisienne des banques s’associe à Tunisie Afrique Export pour mobiliser le secteur bancaire et financier tunisien, africain et occidental à cet important événement international du numérique.

Les offres du Salon

« Sitic-Africa Abidjan 2022 » comportera trois volets. Le premier sera consacré à la présentation de l’Offre Africaine et Internationale dans des pavillons nationaux et des stands d’entreprises. Trois Pavillons d’Honneur seront érigés au nom de la Côte d’Ivoire, de la France et de la Tunisie, et ce, dans la logique de la coopération triangulaire. Le second volet sera dédié aux rencontres B2B. Ces rencontres sont ouvertes aux exposants, aux donneurs d’ordres africains et internationaux. Un sous-espace de coopération triangulaire France-Tunisie-Côte d’Ivoire sera compris dans ce volet. Le troisième volet sera centré sur les forums internationaux et les workshops. Ainsi, cinq forums se dérouleront tout au long des trois jours du Salon, à savoir : la 5e édition du Forum International « FinTech » en partenariat avec l’Association professionnelle tunisienne des banques avec une implication du secteur financier ivoirien, français, africain et européen, la 4e édition du Forum international E-santé en Afrique, en partenariat avec les autorités ivoiriennes et les professionnels de la santé en Afrique, la 3e édition du « Forum international industrie 4.0 », le « Forum international formation 4.0 » avec la participation d’Universités africaines et occidentales publiques et privées et enfin le « Forum international E-Agriculture ».

« Sitic Africa 2022 » va permettre aux exposants de donner une visibilité à leurs entreprises auprès de plus de 5.000 visiteurs professionnels internationaux de l’Afrique, de l’Asie, de l’Europe et de l’Amérique. Ils pourront réaliser des rencontres B2B préprogrammées et ciblées avec les donneurs d’ordres ivoiriens, tunisiens, français, africains et internationaux, participer aux différents forums organisés dans le cadre du Salon. Aussi, les participants pourront rencontrer les institutions de l’enseignement supérieur et de la formation professionnelle africaines et occidentales, des secteurs public et privé actifs dans le secteur du numérique. Les participants rencontreront les intervenants africains et internationaux actifs dans l’écosystème du numérique et rencontreront également les start- up africaines actives dans le secteur du numérique.

Une coopération triangulaire

Le Salon sera une plateforme internationale du business dans le numérique, levier de développement et de croissance pour l’Afrique. Notons que la transformation numérique est une vraie chance pour le continent africain, elle représente l’occasion de dynamiser la croissance économique et l’industrialisation, de réduire la pauvreté et d’améliorer la vie des populations. En effet, le numérique peut stimuler l’innovation, la croissance économique et la création d’emplois dans de nombreux secteurs clés de l’économie. La promotion de la transformation numérique en Afrique permettra d’optimiser le développement, particulièrement dans des domaines comme la santé, l’énergie, les transports, l’agriculture, l’industrie, l’éducation et la facilitation de l’accès aux services sociaux de base. Pour y parvenir, il est essentiel pour les pays africains de mettre en place un environnement favorable et d’encourager les investissements et les fonds privés. La coopération triangulaire Pays développés-Tunisie – Afrique pourrait soutenir l’effort des pays africains en boostant cette transformation numérique et en réduisant la facture numérique.

Dynamiser la croissance économique

Le secteur des TIC est un secteur prioritaire en Afrique à la fois en tant que vecteur de développement des autres secteurs économiques, mais aussi en tant que secteur dynamique d’innovation et d’entraînement ouvert à l’international par l’exportation, l’investissement étranger, le partenariat et la sous-traitance aussi bien avec les pays développés qu’avec les pays en développement. La transformation numérique pourrait changer la donne pour le continent africain. Elle représente l’occasion de dynamiser la croissance économique et l’industrialisation, de réduire la pauvreté et d’améliorer la vie des populations. Le recours aux technologies et services numériques contribuera à l’Agenda 2063 de l’Union africaine. En cette période de crise, le numérique s’est révélé un outil essentiel pour mettre en place des solutions résilientes et inclusives. En définitive, le numérique — au sortir de la pandémie qui fragilise la plupart des économies dans le monde — constitue inéluctablement la nouvelle voie pour doper les économies africaines.

« Sitic Africa 2022 » sera organisé en partenariat avec l’Association professionnelle tunisienne des banques et des établissements financiers (Aptbef) qui regroupe 26 banques, 8 compagnies de leasing et 2 sociétés de factoring,  l’Organisation arabe des technologies de l’information et de la communication (Aicto) qui regroupe, sous la tutelle de la Ligue arabe, une vingtaine de pays arabes membres, l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (Utica), la Confédération des entreprises citoyennes de Tunisie (Conect). Parmi les organisateurs du Salon, il y a également la société « Cloud Temple Abidjan » — spécialisée dans le développement, la transformation, l’hébergement et l’infogérance d’applications critiques d’entreprises —, la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (Cgeci), — l’organisation patronale la plus représentative du secteur privé en Côte d’Ivoire —, la fédération des Groupements professionnels, des associations d’entreprises et des entreprises de tous les secteurs d’activités, la Chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire.

Charger plus d'articles
  • Ils ont dit

    John Hamilton, PDG de « Panoro Energy ASA » « Avec le développement des programmes de fora…
  • Express

    «Lab’ess» — Appel à candidature 10 porteurs de projets à impact positif «Lab’ess» vient de…
  • Ils ont dit

    John Hamilton, PDG de « Panoro Energy ASA » « Avec le développement des programmes de fora…
Charger plus par Saoussen BOULEKBACHE
Charger plus dans Economie

Laisser un commentaire