APII: Hausse de 3% des investissements du secteur des services

D’après les dernières statistiques publiées par l’Agence de promotion de l’industrie et de l’innovation (Apii) relatives aux investissements déclarés dans les activités de service des huit premiers mois de l’année 2021, une hausse de 3% des investissements du secteur des services a été enregistrée. Ainsi, ces investissements sont passés de 615,9 millions de dinars en 2020 à 634,6 millions de dinars en 2021.

Le nombre de projets déclarés, entre janvier et juillet 2021, a atteint 5.715 contre 5.710 l’année précédente, soit une hausse sensible de 0,1%. En matière de création d’emploi, ces projets offriront 19.666 postes d’emploi contre 18.903 en 2020, soit une progression de 4%. L’investissement dans les services totalement exportateurs a baissé considérablement de 52,3% pour s’établir à 25,1 millions de dinars à fin août 2021 contre 52,6 millions de dinars pendant la même période de 2020. Le nombre de ces projets a évolué de l’ordre de 21,4% pour passer de 757 en 2020 à 919 en 2021. La création d’emplois par ces projets a, quant à elle, passé de 2.913 à 3.786, soit une hausse de 30%. Par ailleurs, les services fournis sur le marché local représentent 96% de la totalité des investissements déclarés dans le secteur et enregistrent une hausse de 8,2%. Ils ont permis de créer 15.880 emplois contre 15.990 en 2020, soit une baisse de 0,7%. Le nombre de projets d’investissements a également baissé de 3,2%. Il est à signaler que la hausse des investissements notée dans le secteur des services est justifiée par l’augmentation des investissements déclarés dans les régions de l’Est du pays qui se sont établis à 553,6 MD contre 548,8 MD l’année précédente. Les investissements déclarés dans les régions de l’Ouest justifient de même la hausse générale grâce à une croissance de 20,3%.

5e édition de l’Africa Energy: Market Place Opportunités dans la chaîne de valeur de l’énergie

La Banque africaine de développement organise, du 26 au 29 octobre 2021, la 5e édition de l’Africa Energy Market Place (Aemp) sur le thème «Identifier les opportunités dans la chaîne de valeur de l’énergie : résoudre les goulets d’étranglement et débloquer les investissements». L’événement, organisé en visioconférence, concernera cinq pays sélectionnés : le Cameroun, la Guinée, le Kenya, le Mozambique et la Tunisie. Cette 5e édition de l’Aemp réunira des représentants des gouvernements, du secteur privé et des partenaires au développement afin de mettre en évidence et discuter des projets stratégiques, tout en faisant progresser les réformes prioritaires du secteur de l’énergie dans les cinq pays sélectionnés. L’événement comprendra des sessions plénières d’ouverture et de clôture et trois tables rondes par pays sélectionnés. Ces tables rondes nationales se concentreront sur les trois principaux domaines thématiques : la production, la transmission et l’accès.

Charger plus d'articles
  • Ils ont dit

    John Hamilton, PDG de « Panoro Energy ASA » « Avec le développement des programmes de fora…
  • Express

    «Lab’ess» — Appel à candidature 10 porteurs de projets à impact positif «Lab’ess» vient de…
  • Ils ont dit

    John Hamilton, PDG de « Panoro Energy ASA » « Avec le développement des programmes de fora…
Charger plus par Saoussen BOULEKBACHE
Charger plus dans Economie

Laisser un commentaire