Entre deux villes côtières du Sahel tunisien, l’enjeu du derby d’aujourd’hui promet une chaude empoignade vu les dispositions actuelles des deux équipes.


D’un côté une USM toujours aussi bien ancrée en Ligue 1 depuis quelque temps déjà, et de l’autre l’équipe de Chebba, de retour au premier plan depuis peu et capable de s’inscrire dans la durée en Ligue 1 où elle pourrait à terme enfiler la tunique de valeur sûre du football tunisien. Le Croissant Sportif Chebbien tentera donc un coup d’éclat cet après-midi au stade Mustapha Ben Jannet de Monastir. Avec Bertrand Marchand aux manettes, l’équipe, qui avait atteint le dernier carré de dame Coupe en 2020 avant d’être victime d’un destin capricieux, est actuellement entre de bonnes mains.

Doté d’un groupe valeureux, le CSC s’est aussi considérablement renforcé ces derniers temps. Foued Timoumi, Omar Konaté, Oussama Boughanmi mais aussi Vivien Assie Koua ont tous intégré le moule de l’équipe depuis quelque temps déjà, aux côtés des Cedric Roland Bony, Charlie Wendjie Finkom et autre Khalil Mahmoudi. Les Bleus sont prévenus.

Le CS Chebba jouera pour gagner, au Ribat même. Cependant, l’escouade de Faouzi Benzarti ne l’entendrait forcément pas de cette oreille. Tout le monde connaît les penchants offensifs de l’ex-coach du WAC, un entraîneur qui sait galvaniser un groupe en un laps de temps et le transcender.

Aussi, avec l’apport de recrues rompues aux joutes de l’élite, l’USM a forcément des raisons d’espérer cet après-midi. Il faut comprendre par-là que les Khaled Yahia, Hamza Jelassi et autre Maher Bessghaier ont assez de métier pour relever les Zied Machmoum, Ellyes Jelassi et Junior Mbele, un trident de tauliers, qui ont quitté à l’intersaison. USM-CSC s’annonce forcément disputé.

Seule la vérité du terrain compte…

La seconde explication au menu de cet après-midi mettra aux prises l’UST au CAB. A l’épreuve du déplacement, les Cabistes devront dépasser les handicaps et autres soucis du quotidien afin de tenir tête aux sudistes.

Périlleux déplacement pour un CAB quelque peu démobilisé, mais toujours aussi imprévisible et capable de se réinventer, même loin de ses bases. Léger avantage pour l’US Tataouine de Berrajeh, Houssem Louati, Sanad Khenissi, Chiheb Salhi, Chiheb Zoghlami et Zied Baccouche, quoique seule la vérité du terrain compte…

Le programme 

Poule B (17h00) : US Monastir-CS Chebba : (Naim Hosni)

Poule A (15h00) : US Tataouine-CA Bizertin (Karim Khemiri)

Charger plus d'articles
Charger plus par Khaled KHOUINI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire