Autour de la conception d’un parcours de découverte au Centre culturel international de Hammamet, l’Aere (Association d’éducation relative à l’environnement) mobilisera sur place des jeunes autour de sa réalisation du 7 au 21 novembre 2021.

L’atelier “Conception d’un parcours de découverte du Centre culturel international de Hammamet” s’inscrit dans un contexte caractérisé par la volonté du Centre culturel international de Hammamet (CCIH) de s’ouvrir sur son environnement. Il ambitionner de tisser des liens de partenariat avec la société civile locale active dans les domaines des arts, de la culture, de l’environnement et de la jeunesse et de faire évoluer le parc du Centre culturel vers le concept d’«Eco-Parc » ouvert aux habitants, aux touristes et aux visiteurs avec pour ambition la promotion de l’écotourisme, du tourisme culturel et l’initiation à l’environnement et au développement durable.

L’objectif global de l’atelier est la valorisation environnementale et éco-touristique des espaces du Centre culturel international de Hammamet grâce à une meilleure connaissance des richesses naturelles, culturelles et patrimoniales du Centre et à la conception et la création d’un circuit de découverte au sein de son grand parc.

Les résultats attendus de l’atelier sont l’élaboration de la cartographie du circuit et du contenu des différentes stations sélectionnées, la conception des maquettes graphiques des signalétiques, pancartes et autres supports de communication (panneaux d’information, table d’orientation) et la conception et la réalisation d’un dépliant informatif en trois langues.

Cet atelier répond au besoin d’aider le public dans la découverte et l’interprétation des espaces du CCIH avec toutes ses composantes naturelles, culturelles et patrimoniales.

Un document préparé par l’Aere en amont de l’atelier servira de point de départ, de base de travail à enrichir, amender, et ce, pendant l’atelier. Les initiateurs demanderont aux participants de réfléchir au projet en amont avant leur arrivée à Hammamet.

Une portée pédagogique de l’atelier sur la jeunesse participante 

Le jeune participant à cet atelier pourra acquérir des compétences comme l’initiation à l’environnement en général et à la biodiversité locale en particulier, l’initiation à la photographie, la reconnaissance des essences, la réalisation d’un herbier, notions sur le compostage des déchets verts, les métiers de l’infographie et du design, la familiarisation avec la profession de paysagiste et de jardinier. Il pourra également s’acquérir des outils de communication dans des domaines comme la communication (parler en public), le travail collectif, la gestion du temps et des éventuels conflits, l’évaluation de projets…

Il sera fait appel à des personnes ressources qui interviendront tout au long de l’atelier à des moments clés afin de nourrir la réflexion, répondre aux attentes et aux questionnements des participants et faire en sorte que l’atelier soit aussi l’occasion d’une formation de terrain pour le jeune (Learning by Doing). Des réunions d’évaluation (à mi-parcours et à la fin de l’atelier et plus si besoin), ainsi qu’une fiche d’évaluation finale permettront d’évaluer les résultats, y compris en matière de soft skills acquises par les jeunes.

Aucun profil particulier n’est requis. Les participants doivent être des jeunes NEET avec ou sans diplôme, autrement dit des jeunes âgés de 18 à 29 ans qui ne sont ni en emploi, ni en éducation, ni en formation. La motivation et l’envie de partager et d’échanger sont les pré-requis les plus importants. Les langues de travail et de production sont le français et l’arabe et accessoirement l’anglais.

L’Association d’éducation relative à l’environnement de Hammamet a été créée en 2001 et est une ONG d’information, de formation et d’éducation pour découvrir l’environnement, le comprendre et participer de façon responsable à la citoyenneté et à sa gestion.

L’Aere mène ses actions en faveur de l’éducation à l’environnement à travers des projets d’école, en étroite collaboration avec l’institution scolaire, des projets de quartiers, touchant un public plus large, et des projets touchant directement les enfants et les jeunes. Les thèmes de travail sont : littoral et écosystème marin méditerranéen, tourisme durable, biodiversité, patrimoine, communication environnementale et la sensibilisation citoyenne autour des déchets, énergie, eau, consommation… sans oublier l’étude des milieux : la mer, les lagunes, la forêt.

Ce projet est soutenu par la JCI Hammamet, Petra Patrimonia, l’ENI Cbcmed, l’Union européenne, l’Amesci, l’Apare, Resmyle, l’ADR, l’isste et la Regione Autonoma Bella Sardinia… entre autres.

Charger plus d'articles
Charger plus par Haithem Haouel
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire