Sfax, croulant sous des tonnes de déchets et d’ordures, a lancé un cri de détresse. Malheureusement, elle n’est pas la seule ville qui se plaint de cette situation. Partout où vous allez, c’est plus ou moins le même topo et les gens s’y sont tellement habitués que c’en est devenu banal pour eux. Les autorités doivent prendre les mesures nécessaires pour remédier à ce fléau. Mais cela ne suffit pas. Il faut que la société civile y participe également. Le citoyen, pour sa part, doit s’autodiscipliner et ne plus jeter ses ordures n’importe où, n’importe comment et n’importe quand. Sinon on n’en sortira jamais.

T.B

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire