Toute une rue quasiment bouchée, des déchets de construction et de gravats jonchés dans l’indifférence générale depuis des semaines et des mois, sans que la municipalité ne bouge le petit doigt. Cette scène désolante se passe aux Jardins de Carthage, dans un quartier huppé qui est l’équivalent des quartiers limitrophes des Berges du Lac, notamment au niveau des prix des immeubles et des résidences privées. Dans cet endroit, les loyers et les prix des maisons sont hors de portée. Pourtant la municipalité ne fait pas ce qu’il faut pour entretenir les routes et trottoirs et encore moins pour déblayer les rues et les chaussées devenues inaccessibles. Le comble ? On y voit une camionnette à l’arrêt en train de décharger tranquillement son tas d’ordures et obliger le conducteur à virer de l’autre côté, avec le risque d’accident. Là aussi des deux côtés de la chaussée, des tas d’ordures gisent de part et d‘autre offrant une vue lamentable et un décor qui contraste grandement avec le luxe, l’attrait et le charme des immeubles environnants.

Charger plus d'articles
Charger plus par Mohamed Salem Kechiche
Charger plus dans Société

Un commentaire

  1. Yekhlef

    18/11/2021 à 17:15

    C’est très bien..
    En Tunisie les gens aiment vivre dans la merde…
    Tant qu’il n’y auras pas un dictateur comme moi pour vous piquée là où sa fait mal……

    A bon entendeur
    Et je sais que les messages servent à rien car censurer.

    Répondre

Laisser un commentaire