Les Cabistes ne doivent s’en prendre qu’à eux- mêmes pour n’avoir pas su rester concentrés sur leur sujet… arbitrage raté de Guirat.

Le football est un jeu qui est censé présenter du spectacle au public qui daigne se déplacer dans les stades ou qui le regarde à la télévision. Ce que l’on a vu dimanche dernier au stade 15-Octobre à Bizerte à l’occasion du match CAB-USBG est un semblant de football. Il fait honte aux fans du sport-roi mais qui, apparemment, ne dérange aucunement ceux qui le dirigent ?!! Quand on écoute les responsables et les soi-disant chroniqueurs dans les médias, on a envie de bondir de notre siège. Mais ce qui est révoltant encore plus est que l’expert en arbitrage — comme on se plaît à le nommer dans les plateaux — se conduit en fervent défenseur de son collègue arbitre, solidarité obligé ! Et pourtant, le référé de ce match a laissé pourrir la situation par sa complaisance avec l’équipe de Ben Guerdane. Sinon, comment expliquer ces longs arrêts de jeu à répétition en 2e mi-temps et ces interventions permanentes et énergiques des visiteurs pour pousser Haythem Guirat à prendre des décisions en leur faveur.

Trop de perte de temps !

Cette stratégie a bien fonctionné puisque les Cabistes ont perdu leur sobriété et n’ont pas pu ainsi se concentrer sur leur sujet. Même le 4e arbitre s’en est mêlé selon l’entraîneur Sofiene Hidoussi pour influencer l’arbitre central. On vous épargne les actions agressives le long de la ligne de touche contre le défenseur latéral droit Kchok et sur le gardien de but Rjaibi qui a été littéralement descendu dans sa zone par un adversaire. À l’issue des débats, M.Guirat est sorti escorté par les forces de l’ordre. Ça résume tout !

Charger plus d'articles
Charger plus par Bechir SIFAOUI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire