Le ver est dans le fruit. Et apparemment il n’est pas près d’en sortir. Sinon, comment expliquer cette vague d’actes de mauvaise foi qui déferle sur le pays et cela à tous les niveaux. Que penser d’un jeune homme de bonne famille, bien éduqué, bien instruit, qui emprunte de l’argent (ce qui n’est pas déjà un bon signe) à la mère de son meilleur copain et qui lui donne un chèque en garantie à verser à une date convenue. Et évidemment, le chèque est en bois, et son émetteur ne donne plus signe de vie et ne répond plus au téléphone. Est-ce ainsi qu’on se comporte dans un pays civilisé? Ce jeune homme risque la prison et cela tant qu’il n’a pas honoré ce chèque. Voilà où on en est. 

T.B.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire