Dans cette grisaille aussi bien climatique que politique, une lueur qui nous réconcilie avec les joies de la vie quotidienne, pas aussi joyeuse qu’on le voudrait.

Les Journées théâtrales de Carthage ont démarré, en effet, avant-hier et se poursuivront jusqu’au dimanche 12 décembre. Plusieurs événements sont programmés en présence de plusieurs personnalités donnant ainsi un certain cachet à cette fête. Espérons que le covid ne fera pas des siennes et nous laissera tranquilles. Cela n’empêche qu’il faut respecter les gestes barrières. Bonne fête, tout de même.

T.B.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire