Un chien agressif envers son maître est avant tout un chien qui veut communiquer.

En effet, il faut comprendre que la conduite agressive est souvent codifiée et ritualisée, et qu’elle est une forme de communication chez le chien agressif.


Comment peut-on définir un comportement agressif chez un chien ?

L’agression est un acte physique ou une menace qui permet au chien de réduire la liberté d’un autre animal ou d’un être humain.

L’agression fait partie du comportement normal d’un chien ; c’est sa fréquence et/ou sa violence excessive qui est anormale. Un état agressif se caractérise par : grognement, menace, aboiement, morsure ou pincement, attaque d’un autre animal ou d’un humain.

Quelles sont les différentes causes d’agression chez un chien ?

En éducation et analyse des comportements canins, on distingue différents types et causes d’agressivité :

• Agression par possessivité

Dans ce cas, le chien cherche à faire fuir l’intrus qui menace sa ou ses ressources comme la nourriture : «Le chien qui protège sa gamelle», l’espace ou encore le besoin de contrôle d’un membre du groupe social.

• Agressivité par prédation

Concernant principalement les chiens qui chassent pour se nourrir ou pour ceux qui ont un très fort instinct de prédation comme le chien de chasse.

On peut également observer ce comportement chez les chiens ayant besoin de contrôler ce qui est en mouvement, un troupeau par exemple.

•L’agressivité du chien par irritation

Cette agression concerne les chiens qui sont « à bout» et qui n’arrivent pas à contrôler une situation qui les irrite.

L’irritation est d’ailleurs souvent la cause principale des agressions sur enfants, par exemple.

En effet, les enfants ont rarement la capacité de lire les signaux d’avertissement des chiens et cela amène alors les chiens à les agresser pour se sortir de certaines situations irritantes pour eux. D’où l’importance de mettre en place des règles de vie pour tous les membres de la famille en ce qui concerne les contacts avec les chiens.

• L’agressivité par peur

Cette agression est la plus difficile à gérer car lorsqu’un chien agresse par peur, il ne prévient pas ses « victimes ». Cela fait donc du chien agressif par peur un chien pouvant être complètement imprévisible.

• L’agressivité maternelle du chien

Cette agression concerne les mères qui veulent protéger leurs petits et donc faire fuir les éventuels dangers de sa portée.

•L’agressivité du chien par douleur

Cette agression concerne les chiens malades, blessés ou âgés.

Le chien le plus gentil du monde pourrait se montrer agressif à la suite d’une blessure pour se protéger et éviter une nouvelle douleur.

C’est certainement une attitude de protection et de survie du point de vue du chien et cela ne signifie absolument pas que le chien devra être étiqueté comme «agressif» par la suite.

Il y a d’autres causes qui peuvent amener un chien à être agressif comme une mauvaise socialisation, une mauvaise expérience ou une prédisposition à la crainte.

Les trois conseils majeurs pour éviter l’agressivité du chien

• Savoir lire et comprendre les signaux émis par le chien

Naturellement, un chien cherchera à éviter un conflit plutôt que de le provoquer.

Ainsi, il est important de savoir décoder tous les signaux envoyés par le chien, notamment pour éviter les agressions sur humains.

Voici quelques exemples de signaux pouvant vous alerter sur le mal-être du chien : il baillera, détournera le regard et la tête, se léchera la truffe par des mouvements rapides et répétés. Puis il y a, bien entendu, les signaux d’avertissement : aboiement et grognement.

• Proposer une socialisation de qualité

Permettez à votre chien de rencontrer le plus de chiens possible et bien évidemment les rencontres doivent être contrôlées.

Permettez à votre chien aussi de rencontrer une multitude de situations et environnements divers : la ville, la forêt, le marché, la voiture, des bruits improbables, des gens différents, des objets atypiques, etc.

• Avoir une relation de confiance et de respect mutuel avec votre chien

Sachez que votre chien doit vous considérer comme son référent et son gardien, vous devez donc tenir ce rôle.

Ainsi, ayez une attitude cohérente et des règles bien définies avec votre chien pour lui offrir un cadre et une attitude sécurisants.

Charger plus d'articles
Charger plus par Dr Ines Ben Amara
Charger plus dans Magazine La Presse

Laisser un commentaire