Smart education for smart nation: l’IA au centre du débat

La conférence Smart education for smart nation “ Quel impact et rôle de l’IA dans l’éducation?”, qui s’est tenue au mois de décembre 2021,  a réuni des élèves de différents niveaux scolaires, enseignants, startup  spécialisées en technologie de l’éducation, des chercheurs en ED-technologie, des décideurs politiques et des associations, les key stakeholders de l’écosystème de l’intelligence artificielle appliquée à l’éducation.

Cette première édition a constitué une occasion pour discuter et partager des recommandations sur les tendances et les développements dans les domaines de l’IA au service de l’éducation. Les panels ont abordé maintes thématiques, tel que  AI et le futur de l’éducation, politiques de l’Education pour l’AI, les jeunes à l’âge de l’IA et initiative AI & ED-Tech. Le hub IA est le fruit d’un partenariat entre le ministère de l’Industrie, des Mines et de l’Energie et le ministère des Technologies de la Communication — avec l’appui du Programme transformation digitale de la GIZ en Tunisie, mandaté par le ministère fédéral allemand de la coopération économique et du développement (BMZ). Hébergé à l’espace The Dot, le Hub IA a pour objectif d’accompagner le développement de la stratégie nationale de l’IA et d’assurer sa mise en place, ainsi que de booster l’écosystème de l’intelligence artificielle en Tunisie.

Le programme « Fast » Renforcer les liens entre startup et grandes entreprises

Financé par l’Agence française de développement (AFD) et mis en œuvre par la Caisse des dépôts et consignations tunisienne (CDC) avec l’assistance technique d’Expertise France, le programme Fast (Femmes et accélération pour les start-up et TPE) contribue à renforcer et pérenniser la structuration de l’écosystème entrepreneurial en Tunisie. Il s’attache plus particulièrement à favoriser le développement de l’entrepreneuriat féminin et s’articule autour de 3 appels à projets : accélération, incubation des femmes entrepreneures en région et renforcement des relations entre entreprises et start-up. Le 15 décembre 2021, Fast a lancé son troisième et dernier appel à projets pour soutenir des programmes renforçant les liens entre les moyennes/grandes entreprises et les start-up-TPE-PME. Les candidats ont jusqu’au 25 janvier pour soumettre leur note succincte. Les programmes présélectionnés sur la base de cette note auront jusqu’au 30 mars pour soumettre une demande complète. Toujours dans le but de rencontrer les acteurs de l’écosystème entrepreneurial tunisien et afin de répondre à leurs questions concernant cet appel à projets, une session d’information s’est tenue le 21 décembre 2021, au cours de laquelle  Nejia Gharbi, directrice générale par intérim de la CDC, a présenté le projet «Fast» en rappelant ses différents volets et a rappelé également le rôle de la Caisse des dépôts et consignations en tant qu’acteur clé de l’écosystème entrepreneurial tunisien. Yazid Safir, directeur de l’AFD Tunisie, a souligné le double intérêt de cet appel à projets. Pour les startup, il leur permet de gagner en crédibilité et d’accélérer leur développement. Pour les entreprises, il favorise une culture d’expérimentation et participer à un cercle vertueux d’innovation. Dans la continuité de son approche participative et inclusive, d’autres sessions d’informations auront lieu dans plusieurs régions du territoire tunisien. Les dates et lieux de ces sessions seront annoncés ultérieurement.

Innovation et transfert technologique : Programme de formation au profit de jeunes entrepreneurs et entreprises

Dans le cadre de l’implémentation du projet « Intecmed » (incubateurs pour l’innovation et le transfert technologique en Méditerranée : Grèce, Espagne, Egypte et Tunisie), cofinancé par l’Union européenne dans le cadre du programme «ENI CBC MED», la Chambre de commerce et d’industrie du cap Bon (CCI Cap Bon) et l’Agence nationale de la promotion de la recherche scientifique (Anpr) lancent un appel à projets innovants.  Cet appel sera ouvert jusqu’au 31 janvier 2022 et aboutira à la sélection de 12 porteurs de projets pour bénéficier d’un programme de formation et de coaching individuel qui se déroulera durant 6 mois (mars-août 2022) au profit des chercheurs et des jeunes entrepreneurs, porteurs de projets innovants ou d’entreprises déjà existantes, ayant des nouveaux produits et services innovants, installés en Tunisie, dans les secteurs de l’agroalimentaire et de l’artisanat.  Ces porteurs de projets sélectionnés auront l’occasion de bénéficier d’espaces de coworking, de cycles de formation communs conjoints dans des domaines d’expertise clés en commerce et finance, les ventes, le développement de produits en plus des aspects juridiques. Les participants auront droit à un coaching individuel, à des activités de réseautage à l’échelle nationale et internationale, à des rencontres B to B et des séminaires internationaux avec des partenaires de l’Espagne, de la Grèce et de l’Égypte en plus d’une éligibilité à concourir pour un soutien financier au profit des 3 meilleurs plans d’affaires (30.000 euros, 20.000 euros et 10.000 euros). Dans ce sens, deux journées de dissémination seront organisées par l’Agence nationale de la promotion de la recherche scientifique, en collaboration avec la Chambre de commerce et d’industrie du cap Bon, et ce, le 4 janvier 2022 à Hammamet et le 10 janvier 2022 à Tunis, afin de donner plus de détails sur l’appel et le mode de soumission. L’objectif de cet appel est donc de soutenir le transfert technologique et la commercialisation des résultats de la recherche, en encourageant et en soutenant des plans d’affaires innovants. Cette action aura un impact économique et social important, contribuant à la création d’un environnement propice à l’entrepreneuriat, à l’innovation et à l’emploi.

  • Express

    Womentoring, un programme de coaching dédié aux startuppeuses L’Agence de coopération alle…
  • EXPRESS

    Jalel Henchiri, membre de la Fédération tunisienne de l’hôtellerie : Une saison touristiqu…
  • EXPRESS

    Caisse des Dépôts et Consignations- « Smart Capital » : Pour l’accompagnement annuel du pr…
Charger plus d'articles
Charger plus par Saoussen BOULEKBACHE
Charger plus dans Economie

Laisser un commentaire