Les activités de l’organisation « Leaders pour la paix » dans le domaine de la consolidation de la paix et la sécurité dans le monde et les défis auxquels l’ordre mondial fait, aujourd’hui, face ont été au centre d’une réunion, jeudi, entre le ministre des Affaires étrangères, Khémaies Jhinaoui, et une délégation de l’organisation conduite par son président Jean-Pierre Raffarin, ancien premier ministre français.
Raffarin a, à cette occasion, présenté à Jhinaoui une copie du rapport annuel de l’organisation qui fait la lumière sur les défis rencontrés par le multilatéralisme, lit-on dans un communiqué du département.
Raffarin a salué les progrès réalisés par la Tunisie en matière de consécration des attributs de la démocratie. Il a mis en évidence le rôle de la société civile dans la consécration des acquis de la Tunisie dans plusieurs domaines, dont en premier lieu la liberté de la femme et l’égalité des genres.
Pour sa part, Jhinaoui a salué les efforts « précieux » déployés par les « Leaders pour la paix » pour sensibiliser à l’importance du renforcement de la solidarité internationale et l’instauration de la paix et de la sécurité dans le monde.
Il a, également, présenté aux membres de la délégation un aperçu sur les priorités de la Tunisie après son élection membre non-permanent au Conseil de sécurité des Nations Unies pour la période 2020-2021.
Parmi ces priorités figure la promotion de la participation des femmes et des jeunes aux efforts de prévention et de résolution des conflits.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire