L’œil de l’expert — Mohamed Ali Mahjoubi: «Plus tôt nous marquons, mieux c’est»

Pour notre interlocuteur, le meilleur scénario, ce soir, serait de prendre tôt l’avantage.


« Le covid, c’est le problème récurrent de cette CAN. Malheureusement, comme le reste des sélections, nous n’en sommes pas épargnés. Nos joueurs doivent faire preuve de plus de professionnalisme en respectant davantage les gestes barrières. Cela dit, je demeure confiant en la capacité des nôtres à surmonter la difficulté de se trouver privés de sept nouveaux joueurs atteints par le covid, même si ce n’est toujours pas évident d’aborder un match avec autant d’absents.

Nous avons des joueurs de qualité. Notre force réside en notre solidarité, mais aussi en notre jeu collectif. Je suis certain que ceux qui fouleront la pelouse du Stade de Limbé, ce soir, sauront remplacer les absents. A titre d’exemple, Msakni est là pour remplacer Khazri et ainsi de suite.

En ce qui concerne notre adversaire du jour, c’est une sélection qui force le respect, disposant dans ses rangs de joueurs rapides, notamment des avants qui savent apporter de la profondeur. Ils savent jouer aussi les contres. La Gambie dispose également d’un bon gardien. C’est une équipe solide, bien en place, notamment sur le plan défensif. Toutefois, battre la Gambie n’est pas une mission impossible. Il faut savoir être prudent et tenter de marquer des buts le plus tôt possible. Plus tôt nous ouvrons le score, mieux c’est. L’essentiel est d’obtenir les trois points de la victoire afin de consolider nos chances de nous qualifier aux huitièmes de finale.

A mon avis, mal entamer le tournoi ne doit pas constituer un handicap. L’équipe nationale a l’habitude d’aller loin dans les tournois après les avoir mal entamés. Rien qu’en décembre dernier au Qatar, nous avons perdu le deuxième match contre la Syrie, ce qui ne nous a pas empêchés d’atteindre la finale de la Coupe arabe des nations.

Bref, nous avons les moyens de nos ambitions. Avec beaucoup de volonté et en étant concentrés sur notre sujet, nous serons capables du meilleur, ce soir ».

Laisser un commentaire