Le secret de la maltaise

Un article récent d’un organisme des Nations unies, paru dans notre journal, évoquait les origines et les caractéristiques de l’orange maltaise si prisée en Tunisie. Et s’interrogeait sur cette appellation, cette orange n’ayant, semble-t-il, rien à voir avec l’île de Malte.La clé du mystère est beaucoup plus romantique que scientifique.

La favorite du Bey, cette année -là, était une gracieuse Maltaise, rouquine et pulpeuse à souhait. Aussi, quand le premier agriculteur ayant réussi à acclimater cette espèce en Tunisie vint en offrir les premiers fruits au souverain, il lui demanda de la baptiser. Celui-ci ne réfléchit pas longtemps et l’appela…la maltaise.

Haj Kacem est de retour

La cigogne est revenue. Sur les poteaux électriques où l’on a fort heureusement installé des plateaux pour éviter courts-circuits et électrocution, les mâles sont arrivés dès la fin du mois de décembre avec une mission : restaurer les nids.Puis, dès le début du mois prochain, les femelles arrivent à leur tour, et choisiront non pas le mâle, mais le nid qui leur plaît.Et, au printemps, Haj Kacem et sa dulcinée repartiront.Ce qu’il faut signaler, c’est qu’en Tunisie, les cigognes sont heureuses. La population en a pratiquement été multipliée par trois au cours de ces dernières années. Les «Amis des oiseaux» ont mené à bien leur combat.

TGM

La toute nouvelle galerie qui ouvrait récemment ses portes au cœur emblématique de La Marsa présente cette semaine une exposition d’artistes tunisiens. Après celle de l’Ecole de Tunis, qui a connu un magnifique succès,  et avant celle des Peintres Rebelles, génération de la rupture, ce sont les collections de la galerie qui sont présentées : une collection éclectique, réunissant harmonieusement générations, tendances et inspirations diverses, ainsi qu’un bel ensemble de sculptures.

Chiens errants, chiens vedettes

Ils sont incontestablement les vedettes de la semaine culturelle. Le photographe Kaïs Ben Farhat leur consacre une exposition à la Galerie Saladin à Sidi Bou Saïd. Un débat est organisé autour de ce thème auquel participe le réalisateur Nejib Belkadhi.

On ne pourra plus dire « Quelle vie de chien !».

Pour un musée de la calligraphie ?

Tunis aurait bientôt son musée de la calligraphie.

Cet art séculaire, dont notre pays a si belle tradition avec l’Ecole de Kairouan, mérite un tel hommage.

Ce musée serait réalisé avec l’aide de la  Fondation koweïtienne Al-Babtain pour la paix et la culture.

Gabès Cinéma Fen persiste et signe

Ce jeune festival de cinéma est en train de s’imposer par sa qualité et sa constance. En dépit du covid, il a maintenu son rythme et annonce sa quatrième édition. Celle-ci se tiendra du 6 au 12 mai prochain. Cinéma, art vidéo et réalité virtuelle seront bien sûr au rendez-vous de Gabès pour ce cinéma pas comme les autres. Gabès Cinéma Fen est, en effet, le premier festival de films dans le monde arabe à avoir fait le choix d’organiser une compétition pour les films en réalité virtuelle.

  • Les indiscrétions d’Elyssa

    LE TEMPS DE LA DELATION EST-IL VENU ? C’est un triste phénomène que l’Histoire connaît bie…
  • Les indiscrétions d’Elyssa

    Grand Corps Malade à Carthage On croit savoir que le chanteur qui, cette année, a rendu le…
  • Les indiscrétions d’Elyssa

    SOMMET DE LA FRANCOPHONIE : C’EST OFFICIEL Cette fois-ci c’est officiel : après avoir long…
Charger plus d'articles
Charger plus par Alya HAMZA
Charger plus dans Actualités

Laisser un commentaire