Soldes d’hiver : De moins en moins d’engouement

Malgré les réductions affichées, les prix restent hors de portée. 

La saison des soldes, qu’elle soit hivernale ou estivale, est un événement très attendu par plusieurs personnes pour lesquelles l’occasion se présente de renouveler leurs garde-robes avec de nouveaux habits tendance, tout en profitant des prix plus ou moins abordables affichés.

Cette année, les soldes d’hiver ont démarré début février avec une première démarque qui atteint les 30% de réduction sur les articles exposés dans la vitrine. Hier matin, nous étions au centre-ville de Tunis, là où l’on trouve une concentration de boutiques de prêt-à-porter.

Nous avons visité une première boutique qui propose des articles à vendre pour dames. Pour savoir si la saison des soldes a bien démarré et si elle a connu une affluence importante cette année, nous avons posé la question à la vendeuse qui a nous a expliqué que, contrairement aux années précédentes, le démarrage des soldes a été timide. «Espérons que les réductions, que nous allons afficher dans les prochains jours, attireront cette fois-ci davantage de clients à la recherche d’articles tendance et de bonne qualité», note notre interlocutrice.

Cet avis est partagé par d’autres responsables de vente. En visitant la boutique de prêt-à-porter qui se trouve juste en face et qui propose des articles branchés pour la gent féminine, nous avons pu avoir le témoignage de certaines clientes qui s’y sont rendues pour faire un petit tour et repérer des articles à la fois à la mode et à prix abordable.

Eya, étudiante, a couru les boutiques dès le démarrage des soldes pour trouver des articles soldés afin de renouveler sa garde-robe avec de nouveaux vêtements, adaptés à son style. Elle précise que, contrairement aux années précédentes, elle n’a pas encore profité des soldes, vu la cherté des articles proposés. «J’ai repéré un joli sac et une belle paire de chaussures, mais je devrais attendre encore quelques jours pour savoir si leur prix pourrait encore baisser lors de la deuxième démarque. Franchement, j’aurais besoin de ces articles pour les préparatifs de ma soutenance bientôt, mais je préfère encore attendre quelques jours, car le prix de ces articles est encore cher, il dépasse de la sorte le budget consacré pour ces achats. D’habitude, dès le démarrage des soldes, je profite de certaines offres qui se présentent et qui correspondent à mon budget. Cette année, je trouve que les prix sont inabordables et dépassent largement mes moyens», commente Eya avant de poursuivre sa tournée shopping.

Dans un centre commercial pas très loin du centre-ville, des clients font les lèche-vitrines, sans décider quoi acheter au juste. D’autres sont attirés par les réductions importantes affichées sur certains articles exposés. Madiha, une femme d’un certain âge, accompagnée de sa fille, s’est arrêtée devant une boutique qui propose une variété de styles de sacs à main dont les prix varient entre 25 et 35 dinars. «L’offre qui se présente est très intéressante. J’en profite pour me procurer deux sacs à main qui pourraient m’être très utiles et à prix très raisonnable. La qualité et la finition ne sont pas très mauvaises et le rapport prix-qualité est satisfaisant», note la dame.

La deuxième et troisième démarques, qui démarreront bientôt, seront peut-être une vraie occasion pour un bon nombre de clients afin de profiter des opportunités qui se présentent et qui seront adaptées à leur budget et pouvoir d’achat.

Laisser un commentaire