Startup tunisienne « Avidea » : Une levée de fonds de 2 millions de dinars

Dirigée par Jaâfar Nasri, la startup tunisienne « Avidea » vient de boucler un tour de table de « Pre-Série A » de 2 millions de dinars, mené par l’un des principaux investisseurs en « private equity » en Tunisie, « Capsa Capital Partners » (CCP), et le fonds d’investissement spécialisé « 216 Capital Fund I » géré par « 216 Capital Ventures ». Ce financement visera le renforcement de l’équipe par de nouveaux talents, le développement du périmètre fonctionnel de ses produits ainsi que la quête de nouveaux marchés. Les produits proposés actuellement par « Avidea », à savoir « DigiClaim » et « DigiFraud », qui sont orientés vers la digitalisation du sinistre automobile et la lutte contre la fraude, étant déjà validés et en production chez ses clients, la startup s’oriente désormais vers une phase décisive d’industrialisation et d’internalisation. Il est à rappeler qu’« Avidea » a été créée en 2017, et a pour mission d’aider les compagnies d’assurance à réduire le coût du sinistre automobile tout en offrant une meilleure expérience utilisateur à leurs clients. CCP, filiale de la banque d’affaires « Cap Bank », est une société de gestion d’actifs agréée par le Conseil du marché financier (CMF) qui régit des fonds de capital-investissement pour le compte d’investisseurs institutionnels. Créée en 2012 par une équipe de banquiers d’affaires, CCP se consacre à l’investissement dans des entreprises non cotées et à la gestion d’actifs pour le compte de tiers. Sa mission consiste à apporter les financements et les ressources stratégiques nécessaires aux dirigeants d’entreprises pour les accompagner dans la mise en œuvre de leurs projets de développement et/ou de transmission. Fondée par une équipe d’entrepreneurs, d’investisseurs et de créateurs d’entreprises, « 216 Capital » est une société de capital-risque (venture capital) axée sur les entreprises technologiques (startup) en phase de démarrage. Dirigée par une équipe d’entrepreneurs technologiques internationaux et d’experts en startup, « 216 Capital » investit dans tous les secteurs et accompagne des fondateurs talentueux et déterminés en Tunisie et ailleurs en phase de « Pre-seed » et « Seed ».

« Domiciler.tn » : Une plateforme numérique pour la gestion des entreprises

C’est une première en Tunisie et en Afrique. La startup tunisienne « Domiciler.tn » a développé une plateforme numérique pour la domiciliation des sociétés à distance (gestion des entreprises).

«Domicilier.tn», labélisée « Startup » depuis 2021, mettra incessamment des services de domiciliation des sociétés sur son site web. Des services qui auront pour objectif de contribuer à simplifier les procédures administratives et juridiques en Tunisie. Le site de la startup rend à ses clients des services de réalisation des procédures administratives et juridiques qui permettent au client d’économiser le coût de location du siège social de son société. Il offre aussi un accompagnement pour les entrepreneurs dans la réalisation des procédures de création de leurs entreprises, au moindre coût, en ciblant les entrepreneurs, les startup, ainsi que les travailleurs indépendants voulant obtenir un identifiant fiscal. Le site fournit également, un contrat numérique entre la startup « Domicilier.tn » et le client grâce à la signature électronique, pour offrir des services relatifs à la constitution des entreprises, en accomplissant toutes les procédures juridiques nécessaires qui sont totalement numérisées. La domiciliation de l’entreprise consiste à obtenir une signature électronique légale du client, à gérer les courriers postaux, à recevoir les appels téléphoniques, à fournir l’aide administrative, à fixer les rendez-vous, et à fournir des bureaux, des salles de réunion, des équipements et des matériaux nécessaires, outre l’accompagnement juridique à distance qui porte sur le changement du siège social, le changement de la dénomination commerciale ou l’augmentation du capital…

Au profit des TRE : Forum de la promotion de l’entrepreneuriat

C’est dans le cadre de la promotion de l’entrepreneuriat et de l’investissement des TRE que se déroulera la troisième édition du forum du 21 février au 3 mars 2022 à l’espace « Entreprendre », à Jendouba, sous l’égide du gouverneur de Jendouba et en étroite collaboration avec les institutions publiques régionales, telles que l’Agence nationale pour l’emploi et le travail indépendant (Aneti), l’Office des Tunisiens à l’étranger (OTE), l’Office du développement du Nord-ouest (Odno), l’Agence de promotion des investissements agricoles (Apia), l’Agence de promotion de l’industrie et de l’innovation (Apii) et le Centre d’affaires. Le projet « Mobi-TRE » vise à soutenir les micros et les petites entreprises tunisiennes à travers les investissements des Tunisiens résidant en Italie, afin de contribuer à la création d’emplois et au développement régional des zones particulièrement marginalisées en Tunisie (notamment Le Kef, Jendouba, Médenine et Tataouine).  Le projet « Mobi-TRE » , qui traduit «La migration en tant que ressource : mobilisation de la diaspora tunisienne et stabilisation des communautés défavorisées en Tunisie » dans sa composante «Hajti Bik», est mis en œuvre par l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) et financé par l’Agence italienne pour la coopération au développement (Aics).

Les Tunisiens résidents à l’étranger contribuent favorablement à la croissance économique en Tunisie et leurs transferts ont atteint un nouveau record, en 2021, avec 7,5 milliards de dinars, ce qui représente une augmentation de 28% par rapport à l’année 2020. Ces chiffres peuvent avoir un effet multiplicateur en termes de création d’emplois et de richesse, s’ils sont orientés vers le financement de projets innovateurs dans les régions.

Dans les éditions précédentes, le forum de la promotion de l’entrepreneuriat et de l’investissement des TRE, notamment dans la région de Médenine, a contribué au renforcement des capacités de 102 jeunes (dont 69 femmes et 33 hommes, parmi eux 63 entrepreneurs, 24 étudiants et 15 chercheurs d’emplois diplômés) en leur offrant des formations d’initiation à la vie entrepreneuriale. Au Kef, le forum a aussi ciblé 146 (dont 105 femmes et 41 hommes) parmi eux 59 entrepreneurs, 50 chercheurs d’emplois, 25 étudiants et 12 employés.

  • Express

    4e édition du Forum économique tuniso-libyen : Rétablir les échanges à leur rythme de 2010…
  • Express

    «Carthage Cement» — Résultats au premier semestre 2022 : 61 MD en excédent brut d’exploita…
  • Express

    Les 4 et 5 octobre à Addis-Abeba : Première conférence panafricaine sur l’intelligence art…
Charger plus d'articles
  • Ils ont dit…

    Tarek Hammami, président de la Chambre nationale de l’industrie pharmaceutique «L’industri…
  • Express

    4e édition du Forum économique tuniso-libyen : Rétablir les échanges à leur rythme de 2010…
  • Express

    «Carthage Cement» — Résultats au premier semestre 2022 : 61 MD en excédent brut d’exploita…
Charger plus par Saoussen BOULEKBACHE
Charger plus dans Economie

Laisser un commentaire