La Cheffe du gouvernement, Najla Bouden, a déclaré hier, lors de la cérémonie d’approbation de cinq projets solaires photovoltaïques, que le gouvernement a décidé d’accélérer la réalisation de l’objectif national à l’horizon 2030 en matière de transition énergétique. L’année 2022 verra le lancement d’appels d’offres en concession d’environ 1.500 mégawatts pour la période 2022-2025

La Cheffe du gouvernement, Najla Bouden, a donné hier son accord pour la réalisation de cinq projets de production d’électricité à partir de l’énergie solaire en concession. Une cérémonie de remise des certificats d’approbation s’est tenue, à cet effet, au Palais de La Kasbah, en présence de Samir Saied, ministre de l’Economie et de la Planification, Neïla Nouira Gongi, ministre de l’Industrie et de l’Energie, Sihem Boughdiri, ministre des Finances, Othman Jerandi, ministre des Affaires étrangères, ainsi que des investisseurs et des représentants des bailleurs de fonds. Ces cinq projets solaires photovoltaïques, qui totalisent une capacité de 500 mégawatts, permettront la production de l’électricité dans les gouvernorats de Kairouan, Sidi Bouzid, Gafsa, Tozeur et Tataouine.

Dans son allocution, la Cheffe du gouvernement a rappelé que le régime de concession concerne les grands projets et représente deux tiers de la capacité additionnelle prévue à l’horizon 2030. Elle a souligné que les tarifs proposés sont les meilleurs au niveau du continent africain. Ce qui témoigne, selon ses dires, de l’intérêt et de la confiance dont jouit la destination Tunisie. Elle a affirmé que ces projets vont contribuer à la baisse des coûts de production en évitant des dépenses de consommation de plus de 130 millions de dinars annuellement et à la création d’emplois additionnels directs et indirects. «Ces projets vont également contribuer à la sécurité d’approvisionnement en énergie primaire du pays et à l’amélioration de l’indépendance énergétique et par conséquent à la baisse de plus de 6% des importations de gaz naturel», fait-elle savoir.

Pour que le plan atteigne ses objectifs

Par ailleurs, Bouden a déclaré que le gouvernement a décidé d’accélérer la réalisation de l’objectif national à l’horizon 2030 en matière de production d’électricité à partir des énergies renouvelables. Elle a affirmé que l’année 2022 verra le lancement d’appels d’offres en concession d’environ 1.500 mégawatts pour la période 2022-2025, pour atteindre un taux de réalisation de 65% du programme. Elle a également annoncé la mise en place d’une agence de régulation pour le secteur des énergies.

«Notre politique de transition énergétique constitue un volet essentiel de la transition écologique que nous entendons mettre en place et qui est une partie centrale de la stratégie de développement durable et de lutte contre le réchauffement climatique», a-t-elle souligné. Rappelant que dans le cadre de la CDN actualisée, la Tunisie s’est fixé l’objectif de réduire de 45% les émissions de gaz à effet de serre en 2030 par rapport à 2010, d’augmenter la part des énergies renouvelables dans la consommation énergétique totale et d’améliorer l’efficacité énergétique, Bouden a fait savoir que cette transition énergétique va contribuer à améliorer la sécurité d’approvisionnement face à la volatilité des prix mais aussi à faire face au déficit énergétique structurel qui a atteint des niveaux inquiétants, dépassant 57% en 2020. La Cheffe du gouvernement a affirmé que le plan de transition énergétique offre plusieurs avantages stratégiques en améliorant la sécurité de l’approvisionnement énergétique, des avantages économiques à travers la baisse des coûts de production de l’électricité et donc l’amélioration de la balance commerciale, mais également des avantages environnementaux, grâce à une transition vers une économie plus propre.

De leur côté, les représentants des bailleurs de fonds (IFC, Proparco, BAD, Berd et Banque mondiale) ont réitéré leur engagement et leur soutien à la Tunisie. Ils ont affirmé, en somme, qu’ils vont continuer à accompagner le pays dans sa transition énergétique. Soulignant que ces projets solaires photovoltaïques vont améliorer la compétitivité du site Tunisie, ils ont mis l’accent sur leur apport dans les domaines environnemental, économique et énergétique.

Charger plus d'articles
Charger plus par Marwa Saidi
Charger plus dans Actualités

Laisser un commentaire