« Afro E-CO » : Echange d’expertises et d’expériences

Dans le cadre de la conférence libyenne, tunisienne et algérienne « Afro E-CO : Towards transition to a free & digital Economy in Africa », la Banque tuniso-libyenne (BTL) était présente en tant que sponsor de l’événement, qui s’est tenu du 28 février au 2 mars 2022 à Tunis et organisé par l’« International Five Consulting », « OutBox Team » et « National Planning Council ».

La conférence a été une opportunité d’échange d’expertises et d’expériences, de partenariat entre les secteurs publics et privés dans les pays africains pour consolider plusieurs objectifs escomptés en particulier, incarner et développer des relations de coopération conjointes et durables afin de favoriser l’investissement dans l’économie libre et numérique.

A travers sa participation fructueuse à cet événement, la BTL a contribué à l’enrichissement de son offre au sein du tissu économique et financier en Afrique, ainsi qu’à la consolidation des relations avec ses confrères africains.

Créée en 1984 en tant que banque de développement, la BTL est devenue, à partir du 20 octobre 2005, une banque universelle, offrant ainsi tous les produits et services proposés par les banques commerciales tunisiennes, tout en capitalisant sur sa grande expérience acquise en matière de financement du commerce extérieur (en dinars tunisiens et en devises).

La BTL se positionne aujourd’hui en tant que banque commerciale à dimension régionale, au service des opérateurs tunisiens aussi bien sur le marché local qu’à l’international.

Groupe émirati Bukhatir : Le projet Tunis Sports City relancé

Le projet Tunis Sports City, porté par le groupe émirati Bukhatir, va relancer à Tunis un projet immobilier de 5 milliards de dollars d’après le site « Tunisie Tribune ». Selon des sources tunisiennes à Reuters, ce sera le premier grand projet dans le pays  depuis la révolution de 2011. Selon la même  source, le groupe lancera officiellement le projet Tunis Sports City, le 10 mars prochain, lors d’une conférence presse pour l’annonce officielle de la reprise du projet. Le projet comprend des académies de sport, un terrain de golf, des hôtels et des appartements sur 275 hectares au nord de Tunis.

Il devrait initialement fournir environ 10.000 emplois dans le pays, où le taux de chômage est supérieur à 18%. De même,  le gouvernement tunisien a attribué à la société émiratie « Amea Power » un marché de  concession et un accord d’achat d’électricité pour un projet solaire de 100 MW à Kairouan, d’une valeur de 100 millions de dollars. La construction de la centrale solaire devrait « commencer d’ici la fin de l’année », précise l’agence de presse émiratie  WAM. Afif Bejaoui sera le nouveau président exécutif de la filiale tunisienne. Tunis Sports City qui a pris beaucoup de retard, est, à l’origine, un méga-projet à vocation sportive, composé d’unités résidentielles modernes.

Filière du colza en Tunisie : Un atelier à Hammamet les 8 et 9 mars

L’Institut national des grandes cultures (Ingc), en partenariat avec la direction générale de la production agricole (Dgpa) et l’Association pour l’agriculture durable (Apad), organise «Un atelier national sur les enjeux et les opportunités du développement de la filière du colza en Tunisie», qui aura lieu les 8 et 9 mars 2022 à Hammamet. Vu le contexte actuel de la guerre en Ukraine, qui exerce une forte pression sur les approvisionnements en céréales, l’agriculture tunisienne, qui importe l’essentiel de ses besoins en ce produit, est à un moment charnière. Face aux pénuries de plus en plus fréquentes de plusieurs denrées alimentaires de base et à l’évolution inquiétante du déficit de la balance commerciale agroalimentaire, l’enjeu est capital : bâtir notre souveraineté alimentaire et sortir de la dépendance accrue aux importations.

La filière colza reste un levier stratégique pour renforcer la résilience du secteur agricole et la souveraineté alimentaire. A long terme, la Tunisie ambitionne d’atteindre une surface cultivée de 150.000 ha de colza. Ce qui permettrait au pays de réaliser des récoltes estimées à 240.000 tonnes. Les effets positifs induits sur la souveraineté alimentaire, la création de valeur pour le monde rural et la balance commerciale sont conséquents.

Ezzeddine Saïdane : « La Tunisie n’obtiendra pas 4 milliards de dollars »

D’après Ezzeddine Saïdane, la Tunisie ne va pas obtenir 4 milliards de dollars du Fonds monétaire international (FMI), et ce, contrairement aux attentes du gouvernement de Najla Bouden. L’expert économique a indiqué que la signature d’un accord avec le FMI est une nécessité. « La Tunisie a perdu sa crédibilité », a-t-il affirmé.

Car elle n’a pas appliqué l’engagement vis-à-vis de ce qui avait été convenu entre les deux parties en 2013. Et ce, après l’obtention d’un prêt auprès de cette institution financière. Pour lui, « même après l’obtention de ce prêt, il sera difficile pour le gouvernement de fournir les besoins financiers nécessaires afin de couvrir le déficit budgétaire de 2022 ». Il a ajouté que « le déclenchement de la guerre en Ukraine entraînera un changement dans la révision de tous les chiffres que le gouvernement a mis dans le budget, notamment après la hausse du prix du carburant ». Selon ses propos, il est impératif de constituer une cellule de crise financière et économique permanente, afin de réaliser des réformes dans ces domaines.

  • Express

    4e édition du Forum économique tuniso-libyen : Rétablir les échanges à leur rythme de 2010…
  • Express

    «Carthage Cement» — Résultats au premier semestre 2022 : 61 MD en excédent brut d’exploita…
  • Express

    Les 4 et 5 octobre à Addis-Abeba : Première conférence panafricaine sur l’intelligence art…
Charger plus d'articles
  • Ils ont dit…

    Tarek Hammami, président de la Chambre nationale de l’industrie pharmaceutique «L’industri…
  • Express

    4e édition du Forum économique tuniso-libyen : Rétablir les échanges à leur rythme de 2010…
  • Express

    «Carthage Cement» — Résultats au premier semestre 2022 : 61 MD en excédent brut d’exploita…
Charger plus par Saoussen BOULEKBACHE
Charger plus dans Economie

Laisser un commentaire