Après  la libération salutaire de la ligne d’attaque de l’Espérance face au CAB, la récupération de plusieurs pièces maîtresses tombe à pic, à l’occasion du rendez-vous avec l’ESS. 

C’est avec un moral reconstruit que l’Espérance va affronter l’ESS en Ligue des champions tout à l’heure à Radès, dans le cadre de la quatrième journée de la poule «C». En effet, le doyen des clubs tunisiens retrouve le sourire après sa large victoire (4-0) réussie mercredi dernier aux dépens du CAB, au même stade de Radès, pour le compte du championnat national. Cette victoire arrive après une série de résultats négatifs (trois nuls et une défaite). De plus, la ligne d’attaque a finalement recouvré toutes ses marques. Ce qui augure d’un rendement rentable tout à l’heure, car il y va de la première place à préserver et d’un pas à mettre sur le chemin de la qualification au tour suivant. Bien sûr, l’ESS, qui bénéficiera de l’avantage du soutien de son public dans ce classico, sera beaucoup plus difficile à manier par comparaison avec le CAB qui n’avait résisté qu’une mi-temps, avant de s’effondrer totalement.

Lors du match aller joué à Radès le 26 février écoulé, les deux équipes s’étaient neutralisées (0-0). Ce qui a permis aux Algériens du CR Belouizdad de rattraper l’Espérance à la tête du classement de leur poule. Les deux places qualificatives intéressent aussi bien les deux coleaders que l’ESS, qui accorde une importance capitale au duel de tout à l’heure pour renforcer ses chances, en battant l’Espérance et en la délogeant de la tête du classement.

Conscients de la délicatesse de leur mission face aux Sahéliens, les «Sang et Or» seront aussi déterminés à l’emporter que leurs adversaires.

On récupère El Houni après Badrane

Le retour du stabilisateur de la défense, l’Algérien Abdelkader Badrane, dont l’apport est toujours de taille dans les choix tactiques de Radhi Jaïdi, est une bonne nouvelle. Et en ce qui concerne le poste d’arrière latéral droit, le ballottage sera toujours de mise entre Mechmoum et Fedaâ, qui se valent pour le moment, en attendant la plénitude des moyens de l’ex-monastirien qui a besoin de compétition encore.

Mais l’élément le plus important dans la formation, que le timonier «sang et or» compte aligner cet après-midi, sera incontestablement Hamdou El Houni qui s’est entraîné avec le groupe ces derniers jours après avoir été blessé.

Du coup, la ligne d’attaque, qui vient de retrouver toute sa verve devant le CAB, sera encore une fois remaniée et renforcée. C’est, qu’en plus du retour de Hamdou El Houni, la légère blessure contractée par Ben Hammouda, mercredi dernier, pourrait ne pas le contraindre à rester sur le banc de touche aujourd’hui (sauf décision contraire de dernière minute).

Dans tous les cas de figure, les trois avants pourraient entamer le match et seront fort probablement choisis parmi l’armada de El Houni, Iwala, Arfaoui, Eduwo, Ben Hammouda et Mimouni. Et si on leur ajoute le nom du jeune talent prometteur, Zied Berrima, ce serait une vraie aubaine pour Jaïdi.

Charger plus d'articles
Charger plus par Amor Baccar
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire