Au moins 30 personnes ont été tuées et près de 20 blessées dans un triple attentat suicide attribué à Boko Haram dans le nord-est du Nigeria, a-t-on appris lundi auprès des services de secours.

Les trois kamikazes ont déclenché leurs charges explosives dimanche soir devant un centre de retransmission de football où des dizaines de personnes regardaient un match dans la ville de Konduga, à 38km de Maiduguri, la capitale de l’Etat du Borno.

Charger plus d'articles
Charger plus par Leïla Ben Mansour
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire