La sauvegarde de cette manifestation de la création artisanale doit offrir un nouveau rayonnement à l’international du savoir-faire artisanal et de la création tunisiennes. Les jeunes et les femmes en seront le fer de lance.

Sous l’égide du ministère du Tourisme et de l’Office national de l’artisanat, la 38e édition du salon de la création artisanale se tient au Parc des expositions du Kram du 18 au 27 mars 2022. Dans l’aprèsmidi du jour inaugural du Salon, une conférence de presse des organisateurs s’est tenue pour présenter les objectifs de ce salon, les attentes et les perspectives dans un proche avenir, notamment avec des partenaires internationaux. Un rendez-vous incontournable avec la passion, la créativité et le savoir-faire ancestral. Auparavant, le ministre du Tourisme, M. Mohamed Al Moez, a tenu un point concernant les derniers préparatifs de l’organisation du Salon de l’innovation dans l’artisanat dans sa 38e session. Dans la soirée du jeudi 17 mars, le ministre du Tourisme, M. Mohamed Al Moez Belhassine, a effectué une visite au Palais des expositions du Kram pour superviser les derniers préparatifs de ce Salon.
Mais la Tunisie ne doit pas se limiter à son territoire, plus de mobilité hors de ses frontières est recommandée. Avec la volonté politique de valoriser l’artisanat tunisien et la mobilisation de fonds plus importants, les attentes sont plus grandes. Une nouvelle fenêtre à l’international est du goût des pouvoirs publics pour un nouvel essor de l’artisanat en Tunisie.

Les artisans tunisiens à la foire de Milan

Un événement de taille se déroulera également chez notre voisin italien, de l’autre côté de la Méditerranée en fin d’année. C’est la foire artisanale de Milan, « l’Artigiano in Fiera », du 3 au 12 décembre 2022. A ce sujet, Antonio Intiglietta, président de la Foire italienne au titre de « Ge.Fi. Gestione Fiere S.p.A », est venu évoquer les retombées de l’éventuelle participation tunisienne à cette foire artisanale d’envergure internationale. Le représentant italien se dit admirateur de la qualité de l’artisanat tunisien. Artigiano in Fiera valorise 3000 artisans, 1 million de visiteurs et la participation de plus de 100 pays. C’est l’évènement le plus important au monde dédié à l’artisanat et aux petites entreprises. Il a pour but de promouvoir les entreprises artisanes pouvant garantir l’originalité, la qualité et l’authenticité de leurs produits. M. Salah Amamou, président de la Fédération nationale de l’artisanat et Faouzi Ben Hlima, président-directeur général de l’Office national de l’artisanat, ont relevé l’importance de la Foire du Kram.
M. Amamou estime que la Tunisie doit accroître sa présence dans la foire milanaise surtout au regard de la percée de l’artisanat saoudien qui est novice par rapport à ce qui se fait en Tunisie. Il propose de passer d’un pavillon de 340 m² en 2021 à un autre de 700 à 900 m². Il s’agit de valoriser la création d’articles sur le plan culinaire, agroalimentaire, de culture… 70 artisans sont attendus à l’occasion. « En neuf jours, la foire Artigiano in Fiera a réalisé 100 millions d’euros de chiffre d’affaires dont 70 millions pour la vente de produits », conclut Amamou.
La période difficile sur le plan économique et la pandémie du Covid-19 ne doivent pas occulter l’importance de sauvegarder l’artisanat. « L’artisanat va-t-il représenter le passé ou le futur ? », s’interroge-t-on dans la salle, avant de conclure que l’artisanat constituera une assurance pour le futur. Ainsi, Mme Jalila Ghadhab, présidente de l’Association tunisienne à l’appui de l’autonomisation des femmes (Ataaf), ONG tunisienne spécialisée dans la sculpture ou la poterie, ne manque pas de souligner l’intérêt de renforcer la créativité dans l’artisanat « pour sortir des sentiers battus » avec des modèles et schémas classiques qui revêtent un aspect commercial. De façon générale, il s’agit d’appuyer et de valoriser les jeunes et les femmes artisans.

La foire virtuelle en vogue

Le Salon va donner un nouvel élan à l’artisan et de nouvelles perspectives. On doit assister et accompagner le travail artisanal. La foire internationale de Milan offre la possibilité pour l’artisan tunisien de communiquer, d’améliorer le travail et vendre son produit. Elle sera une grande opportunité pour les artisans et les visiteurs. La foire artisanale milanaise, compte 3 millions de visiteurs en été et 1 million d’entrées sur le site et envoie des informations aux artisans.
Le salon du Kram est considéré comme l’une des plus grandes manifestations commerciales au niveau national et l’un des mécanismes les plus importants pour le développement du secteur. Il est prévu qu’environ 1000 exposants de différentes régions du pays participeront à cette manifestation, dans toutes les spécialités professionnelles. On s’attend à environ 120 000 visiteurs cette année. Du reste, l’artisanat est le poumon du tourisme et fait fonctionner de nombreux autres secteurs, il faut continuer à le valoriser et le promouvoir à l’international. Il est l’espoir d’un nouveau souffle pour l’artisanat tunisien ?

Charger plus d'articles
Charger plus par Mohamed Salem Kechiche
Charger plus dans Actualités

Laisser un commentaire