Afin d’honorer leurs proches décédés, les familles des défunts font poser des pierres tombales en marbre blanc sur les tombes de ces derniers, une quarantaine de jours après leur enterrement. Au cimetière El Jallez, on peut voir plusieurs tombes agrémentées de monuments et de plaques funéraires en marbre. Mais, celles-ci, malheureusement, suscitent la convoitise de malfaiteurs qui profitent de l’absence des gardiens, la nuit tombée, pour piller et arracher les monuments funéraires en marbre afin de les revendre à des prix défiant toute concurrence. La municipalité de Tunis devrait renforcer davantage la sécurité de ce cimetière.

Charger plus d'articles
Charger plus par Imen Haouari
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire