« La pénétration de l’assurance sur le continent africain figure  parmi les taux les plus faibles du monde, avec un pourcentage ne dépassant pas les 3%, soit deux fois moins le taux mondial » c’est ce qu’a souligné le secrétaire général du ministère des finances Abderrahmane Khochtali, lors de son intervention à l’occasion de la 41ème Réunion annuelle de l’assemblée générale du géant panafricain de l’assurance et de la réassurance Africa Re qui a été tenue aujourd’hui à Tunis, en présence d’une quarantaine délégations africaines ainsi que des représentants de la Banque Africaine de Développement  (BAD).

Il est à noter qu’Africa Re est une institution quadragénaire et est un leader sur le marché africain. Elle est désormais notée A par AM Best et A- par Standard & Poor’s. A l’issue de la réunion, il est attendu que les participants actionnaires, adoptent le rapport annuel et des comptes arrêtés au 31 décembre 2018.

Charger plus d'articles
Charger plus par Marwa Saidi
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire