Le secteur du tourisme a clôturé l’année 2021 sur une évolution positive de ses principaux indicateurs. Une évolution stimulée par le tourisme intérieur, dont le nombre de nuitées des résidents a augmenté de près de 20%.  Les perspectives semblent plus favorables pour l’année 2022, suite à l’amélioration de la situation épidémiologique en Tunisie et la mise en place de divers programmes de relance et mesures d’accompagnement des établissements hôteliers.

Le ministère de tutelle prévoit, ainsi, une forte reprise des arrivées touristiques pour l’été prochain, grâce à la programmation de plusieurs dessertes depuis les marchés émetteurs. Il promet aussi un retour en force sur la destination Tunisie à travers la multiplication des opérations de marketing, en déployant une stratégie de communication ciblée, notamment à travers les canaux digitaux. L’Office national du tourisme tunisien se donne aussi les moyens de relancer l’engouement autour de l’offre Tunisie et de raffermir son attractivité, en tant que destination accessible et sûre. L’heure est déjà à la préparation de la saison estivale, qui s’identifie à la haute saison d’activité chez les hôteliers. Cette année, l’enjeu est de taille, car l’été 2022 coïncidera certainement au début du retour à la normale d’une activité touristique sérieusement ébranlée, deux ans durant par la pandémie de la Covid -19. Les professionnels du secteur affûtent leurs « armes » pour une reprise en 2022. Sur le terrain, depuis le début de l’année, ils s’emploient activement pour la préparation managériale de la prochaine saison estivale et pour entretenir le désir de visiter la Tunisie et peaufiner les atouts marketing tout au long de l’année, après deux ans d’agonie. Rappelons que le secteur touristique fut parmi les activités économiques ayant bénéficié d’aides publiques relativement importantes, cela outre la mesure annoncée récemment par le ministre de l’Economie et de la Planification qui consiste en le rééchelonnement des crédits des unités touristiques pour une durée de 12 mois.

La Tunisie projette ainsi d’atteindre cette année entre 50 et 60% des entrées touristiques réalisées en 2019, selon le ministre du Tourisme, Mohamed Moez Belhassine. Les réservations actuelles sont de l’ordre de 50% de ce qui a été réalisé durant la même période de 2019.

La Tunisie est aujourd’hui une destination “Covid-Safe”. La levée des restrictions sanitaires permettra au pays de se positionner dans la même lignée des destinations concurrentes. La reprise sera certainement progressive, dans l’espoir qu’elle sera pérenne.

Charger plus d'articles
Charger plus par Najoua Hizaoui
Charger plus dans Supplément Economique

Laisser un commentaire