Quatre startup-purs ont eu l’occasion de présenter leurs projets innovants aux représentants des médias afin d’encourager la transformation digitale, l’économie solidaire, améliorer le système éducatif en Tunisie et préserver le savoir-faire culinaire traditionnel…

Au cours de la semaine dernière, une rencontre a été organisé par le hub d’innovation digitale «The Dot», pour réunir les différents créateurs de contenu et monteurs de startup dans le but de renforcer l’écosystème entrepreneurial en Tunisie et soutenir les start-up innovantes.

Dans cette optique et afin de favoriser l’échange entre les différents monteurs de projets et stimuler l’écosystème, des rencontres mensuelles seront organisées désormais en présence des différents corps médiatiques pour avoir l’occasion de rencontrer des acteurs majeurs de l’écosystème et des startup.

Lieu de rencontre de l’écosystème de l’innovation

Il est d’ailleurs à préciser que The Dot, premier hub d’innovation digitale en Tunisie qui a ouvert ses portes aux entrepreneurs et acteurs de l’écosystème entrepreneurial, est soutenu par le ministère des Technologies de la communication, l’Union européenne via le projet «Innov’i» piloté par Expertise France, la Fondation Tunisie pour le Développement et la GIZ Tunisie. «The Dot est un lieu où les ingrédients de l’écosystème se rencontrent : des startup, des entreprises innovantes, des étudiants, des structures d’accompagnement, des associations… où chaque organisme accompagne les jeunes en général et apporte son aide pour travailler en collaboration. The Dot a en effet hébergé 19 startup, dont quatre parmi elles ont eu l’occasion de présenter leurs projets lors de cette rencontre», a noté Zeynab Messaoud, la directrice générale de The Dot avant de donner la parole aux startup-purs pour présenter leurs projets lors de ce meeting.

En effet, «Class quiz», une startup montée depuis 2018 par Sabrine. L, ingénieur en informatique, est une plateforme web et mobile qui propose à ses abonnés un apprentissage académique amusant mais de qualité, adressé particulièrement aux élèves du primaire.

«La plateforme a été destinée aux élèves du primaire dans une première étape, elle a été montée suite à un constat, qui prouve que cette génération 100% digital est plus attirée par les outils d’apprentissage moderne que ceux classiques que l’on retrouve à l’école, ce qui explique, entre autres, leur désintérêt à l’apprentissage dans les écoles. Pour améliorer leurs compétences de base, cette plateforme a été montée en développant des jeux éducatifs attractifs et en créant des outils qui offrent un contenu pédagogique intéressant et de qualité, conforme notamment au programme scolaire tunisien. Ce contenu englobe des jeux éducatifs dans quatre matières principales : les mathématiques, les langues arabe et française, ainsi que la science. Le projet, qui a démarré en 2018, connaît une croissance au niveau du nombre de l’équipe participante à ce projet (inspecteurs, instituteurs, techniciens…) et du nombre des adhérents et abonnés. Class quiz est créé à la base pour aider les élèves pour l’amélioration des résultats scolaires de ces derniers», explique la fondatrice de Class quiz. Quant au deuxième projet présenté lors de cette rencontre, «Seniatna», il a été cofondé par Aymen Fantar et œuvre à valoriser les artisans des territoires africains à travers une plateforme innovante de branding et de commercialisation des produits.

La plateforme Seniatna puise dans la richesse culturelle du territoire africain pour valoriser un savoir-faire culinaire ancestral sous-représenté et s’engage de la sorte à donner une place à cet artisanat en apportant qualité, logistique et branding. «Le savoir-faire ancestral va disparaître et dans le but de le préserver et faire revivre les traditions culinaires de jadis, nous avons, entre autres, œuvré pour la création de cette plateforme», note le cofondateur de la plateforme.

Le projet Squoin, qui est spécialisée dans les technologies blokchain (mode de stockage et de transmission de données sous forme de blocs liés les uns aux autres et protégés contre toute modification) de son créateur Mohamed Ali Belajouza, a développé quant à lui des solutions pour faciliter le commerce électronique, et ce, par un échange de jetons sur la blokchain.

La toute dernière plateforme «Tawa digital talents», qui a été présentée lors de la rencontre, a été montée par Midox (animateur radio et startup-pur).C’est une plateforme de mise en relation entre les créateurs de contenus numériques et les annonceurs pour gérer les campagnes de marketing d’influence. « Nous aidons les jeunes à monter leurs projets pour produire du contenu innovant en leur offrant de l’encadrement (éthique, créatif, éditorial).Tawa digital talents est une boîte ouverte sur le monde maghrébin et arabe pour améliorer la création du contenu », note le créateur de cette startup, Mohamed Salah Mbarek ( Midox).

Un appel à candidature pour le «Cohorte de Dot Camp»

En effet, et mis à part les rencontres mensuelles qu’organise le dot, The Dot lance également un appel à candidature pour son programme d’accompagnement d’entreprises innovantes, lors de la deuxième édition du cohorte de Dot Camp. Ce programme consiste à offrir aux monteurs de projets un hébergement gratuit pendant une année dans un bâtiment équipé : bureaux en open space, salles de réunions, connexion internet haut débit, espaces événementiels ainsi que des rencontres régulières avec des cadres d’entreprises et des entrepreneurs. Un accompagnement par des experts (juridiques, financiers, marketing et communication) sera aussi au programme.

Un appel à candidatures pour le recrutement de «cohorte de Dot Camp» est lancé et il est destiné principalement à tous les startup-purs travaillant à plein temps sur leurs projets, qui sont les startup légalement créées ainsi que les startup en phase de financement pre-seed et seed (pré-amorçage et amorçage),les startup ayant un MVP fonctionnel et quelques indicateurs à présenter, les startup basées en Tunisie (un des fondateurs doit l’être), les startup à la recherche d’accompagnement et de conseils et les startup prêtes à contribuer à une communauté dynamique.

L’appel est ouvert jusqu’au 17 avril 2022. Ceux qui sont intéressés peuvent consulter l’adresse de The hot et l’appel de candidature sur le lien suivant : https://thedot.tn/CallForApplication

Charger plus d'articles
Charger plus par Hela SAYADI
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire