La société de capital-risque d’amorçage et de démarrage « Flat6Labs » a organisé, mardi 12 avril, son « Hub Day » du deuxième cycle d’Ignite Tunisia. L’événement s’est tenu à Tunis en présence de représentants de ministères, de bailleurs de fonds et d’entités gouvernementales. Il vient couronner tout un processus de sélection et de soutien au profit d’un ensemble de structures d’accompagnement régionales, choisies dans le cadre d’Ignite Tunisia.

« Ignite Tunisia » est un projet lancé par Flat6labs, soutenu par l’Union européenne dans le cadre du programme « Innovi » et « EU4 Innovation » et implémenté par Expertise France. Il vise à accompagner 20 structures d’accompagnement régionales, en l’occurrence des incubateurs, des « coworking space » et des associations qui accompagnent les entrepreneurs.  L’objectif est de créer une dynamique régionale et de contribuer à la mise en place et au renforcement des  structures d’accompagnement aux entrepreneurs dans les régions. « On a voulu à travers ce programme partager le savoir-faire de Flat6Labs avec les structures régionales », a affirmé la directrice associée de Flat6labs Faten Aissi dans une déclaration à La Presse. Le programme compte, en effet, étendre son champ d’application pour inclure 7 structures publiques. « Cela s’inscrit dans le cadre du partenariat public-privé.  Nous avons déjà accompagné deux structures publiques dans le cadre d’Ignite Tunisia. Il s’agit des deux  centres d’affaires de Sfax et d’El Kef. A partir de cette expérience, on a vu qu’on peut vraiment aider les structures publiques à pouvoir en quelque sorte mettre à jour leur façon d’accompagner les startup et les jeunes entrepreneurs. C’est ainsi que nous avons commencé une discussion avec d’autres structures publiques », a souligné Aissi.

Le programme a démarré avec la première étape « Outreach » au cours de laquelle « Flat6labs » a lancé les appels à candidature. Sur les 225 structures postulantes, sept ont été retenues pour pouvoir bénéficier d’un accompagnement technique qui a duré 4 mois. « C’est un partage d’expérience et  d’expertise de Flat6Labs. Au cours de ces 4 mois, on a dispensé  des formations dans plusieurs domaines d’activités pour aider ces structures à avoir et à implémenter de nouveaux projets dédiés aux entrepreneurs », a précisé la directrice associée de Flat6labs.

Se mettre en contact avec les bailleurs de fonds 

Lors du Hub Day, les représentants des 7 structures d’accompagnement venues des quatre coins de la Tunisie ont pitché (ils ont présenté leurs stratégies, besoins financiers et objectifs) devant un auditoire constitué de personnalités issues de différents domaines d’activités. L’événement a pour objectif de les aider à se mettre en contact  avec des bailleurs de fonds potentiels pour qu’ils puissent lever des fonds et continuer leurs activités. « Aujourd’hui, ont pris part à cet événement Expertise France, la GIZ, Smart Capital…  Par la suite, nous allons accompagner ces structures pour qu’elles puissent candidater à Flywheel, lever des fonds et pouvoir accéder aux  200.000 dinars. Nous mettons également notre réseau étendu, que ce soit à l’échelle nationale ou internationale, à la disposition de ces structures régionales pour les aider à avancer dans  leurs programmes et leurs activités », a ajouté Aissi.

Charger plus d'articles
Charger plus par Marwa Saidi
Charger plus dans Economie

Laisser un commentaire