Ons Jabeur défiera l’Américaine Jessica Pegula pour un premier titre dans un tournoi WTA 1000. Courage ! 

Ce que Ons Jabeur a fait jusque-là à Madrid est extraordinaire au sens large du terme. Un parcours sans bavures, où elle a «maté» avec beaucoup de maîtrise et de confiance toutes ses adversaires, de Bencic à Alexandrova, en passant par Halep. C’était du grand Ons Jabeur : un service tranchant et l’arme nouvelle des «aces», l’inusable arme de l’amorti, les coups droits croisés et parallèles, les variations de la longueur des balles, la justesse en attaque, et le plus important, cette régularité au cours du match.

Par rapport aux tournois joués en 2022, Ons Jabeur a progressé à Madrid sur le plan mental. Elle gère mieux ses matches, elle met beaucoup plus d’impact sur ses balles. Et chaque fois qu’elle gagne le premier set, elle gagne le match, et c’est cela sa plus grande réalisation. Aujourd’hui, c’est sa première finale dans un tournoi WTA 1000. Ça va être aussi sa 5e finale pour un seul titre glané. Et probablement, l’enjeu sera crucial et pesant pour notre joueuse. Tout ce qu’elle a accompli à Madrid n’aura pas un grand sens si elle ne gagne pas. Elle n’est plus dans le statut d’une simple «outsider» qui se contentera d’une seconde place. Ons Jabeur a tous les moyens de remporter le tournoi de Madrid pour la première fois de sa carrière. Elle jouera donc cet après-midi, à partir de 17h30, face à l’Américaine Jessica Pegula la finale de sa carrière si l’on peut dire : l’après-finale sera différent de l’avant-finale !

Une victoire va propulser Ons Jabeur au palier qu’elle mérite, celui du Top 5 et des meilleures joueuses du circuit. Techniquement, elle est équivalente à Swiatek, Badosa et toutes les joueuses du Top 5. Physiquement et mentalement, elle se rapproche d’elles petit à petit.

Contre Pegula ce soir, Ons Jabeur est à quelques longueurs d’un exploit qui va lui ouvrir les portes de la gloire et qui va la mettre à l’aise à Roland-Garros. Son adversaire ne lui est pas supérieure. Au contraire, notre joueuse est nettement meilleure à tous les niveaux. Mieux, Ons Jabeur a battu Pegula cette année à Dubaï sans le moindre souci. Tout se jouera dans la tête de notre joueuse : si elle est en mesure de bien maîtriser ses nerfs et de bien gérer ce match où la pression sera fatale, elle nous offrira un titre de toute beauté. Un titre qu’elle mérite amplement, au vu de toutes ses qualités.

Charger plus d'articles
Charger plus par Rafik EL HERGUEM
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire