Un petit festival qui grandit d’année en année ! C’est bien le cas du Festival international du court-métrage estudiantin qui s’est armé des atouts nécessaires en 2019 afin de valider cette 3eédition, la rendre davantage visible et impactante.
Et c’est dans le cadre du Festival international des arts que s’organisera cette édition compétitive qui a pour principal objectif d’initier les jeunes au secteur audiovisuel, pousser encore à la production, à la création mais aussi servir comme créneau pour diffuser les œuvres cinématographiques courtes. Contrairement aux longs – métrages, les courts restent peu commercialisés et présentés à un public restreint. Le Ficme est organisé cette année par le Centre culturel universitaire de Nabeul et le Centre universitaire d’activités culturelles de la Manouba sous l’égide de l’Office des œuvres universitaires pour le nord et le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, sans oublier le concours d’organismes publics et privés.

Programme garni 
Le festival se veut ouvert à tous les genres cinématographiques : documentaire, fiction/docu-fiction et l’animation. Sur 120 films reçus, 40 seulement ont été retenus, ce qui est en soi considérable. Autant de films courts classés dans plusieurs sections : la première se veut compétitive pour les créations concrétisées par les étudiants. La 2e se consacre aux films hors – compétition. Un atelier pratique important destiné aux étudiants participants aura bien lieu. Un concours du meilleur court métrage se tiendra aussi pendant le festival. Un jury de professionnels choisi par la direction du festival établira les critères nécessaires permettant aux films d’être présentés en version originale sous-titrée en français, en anglais ou en arabe d’une durée maximale de 30 min. A part l’aspect cinéma, une visite à la médina de Hammamet et de Nabeul est programmée, ainsi qu’une soirée musicale animée par Yasser Jradi, ateliers et visite des studios de tournage à Latrech.

Une variété de prix 
Un jury d’experts universitaires attribuera les différents prix Ficme aux lauréats : le « laurier » d’or, le « laurier » d’argent, le « laurier » de bronze et le prix du meilleur film documentaire. D’autres prix seront spécialement attribués au meilleur réalisateur : celui de la meilleure image, de la meilleure bande sonore, du meilleur montage, du meilleur scénario ou idée, celui de la meilleure interprétation féminine et masculine et celui du meilleur court métrage réalisé dans le cadre du festival.
Le directeur du festival, M.Hedi Snoussi, a cité les pays participants et les invités d’honneur lors d’un point de presse. Plusieurs films venus du monde entier y participeront. Ils nous viennent des Emirats Arabes Unis, Soudan, Maroc, Algérie, Irak, Bahrein, Palestine, Jordanie, Qatar, Liban, Libye, Iran, Egypte, Mauritanie, Canada, France, Afrique du Sud, Autriche, Burkina Faso, Cameroun, Chine, Finlande, Gabon, Allemagne, Grèce, USA, Turquie, Inde, Italie, Côte d’Ivoire, Malte, Portugal, Pologne, Roumanie, Russie, Corée du Sud, Espagne et l’Angleterre. L’ancien ministre français M.Frédéric Mitterrand, Dr Iman Ezzedine, professeur et critique de théâtre, Raja Farhat, Soufiane Ben Farhat, Chiraz Latiri ou encore Fathi Haddaoui répondront présent.

Charger plus d'articles
Charger plus par Haithem Haouel
Charger plus dans Culture

Laisser un commentaire