Cette année, le Fckef se donne pour ambition d’amener les jeunes de la région à la rencontre de notre beau continent africain. Au programme : des spectacles de rue, des ateliers d’expression artistique, des rencontres avec des stars du cinéma et des workshops de mise en œuvre de courts-métrages originaux.

Le Festival du Court au Kef (Fckef) reprend cette année dans une 5e édition du 10 au 14 mai 2022. Pas moins de 16 courts-métrages entre fiction et documentaires figurent dans la sélection officielle de ce festival devenu, depuis sa création en 2016, un lieu de rencontre entre cinéastes de tous bords. Fondée par l’association ACT du Kef et dédiée au court-métrage, la manifestation veille à promouvoir le court en le présentant sous toutes ses formes à un large public avec une sélection de films venus du monde arabe et de tout le continent africain.

Les deux précédentes sessions ayant été perturbées en raison de la crise sanitaire, le comité d’organisation n’a pas trouvé judicieux de recourir à l’option numérique, croyant fermement «au fait que l’importance du festival réside surtout dans cet espace qu’il a créé et qui permet aux locaux de rencontrer les invités et aussi tout le mouvement qu’il crée pendant toute une semaine, que ce soit en ville ou dans les villages». Heureusement, avec le répit accordé en cette période, l’événement tiendra cette année ses promesses en rassemblant les gens autour de cinéastes et de leurs œuvres.

La vendange de cette année annonce pour la sélection officielle 8 courts-métrages de fiction signés par des réalisateurs en provenance du Burkina Faso, de l’Egypte, du Congo, du Maroc, du Sénégal, de la Libye et de la Tunisie. Ainsi que 4 documentaires dont deux tunisiens, et les autres du Rwanda et du Cameroun. Et dans la section Paroles de femmes, figurent 4 courts-métrages signés par des réalisateurs arabes. L’originalité du Fckef a été, pendant les premières éditions, de consacrer une part importante de ses activités culturelles aux enfants des zones défavorisées au voisinage d’El Kef.

Cette année, le Fckef se donne pour ambition d’amener les jeunes de la région à la rencontre de notre beau continent africain. Au programme : des spectacles de rue, des ateliers d’expression artistique, des rencontres avec des stars du cinéma et des workshops et de mise en œuvre de courts-métrages originaux.

Bon festival!

Charger plus d'articles
Charger plus par Meysem MARROUKI
Charger plus dans Culture

Laisser un commentaire