Le défenseur central Walid Hichri a annoncé son départ de l’Union Sportive Monastirienne. Après trois années passées à Monastir dont une grande partie comme capitaine, Walid Hichri va tenter une nouvelle aventure ailleurs. Ultra-présent cette saison sur et en dehors du terrain au cours d’une phase aller très complexe, le défenseur usémiste était souvent absent dans la phase retour.

Montassar Louhichi vers le Bardo?
Le Stade Tunisien devait annoncer hier la nomination de Montassar Louhichi au poste de nouvel entraîneur à la place de Chokri Khatoui. Louhichi a quitté le Club Athlétique Bizertin quelques journées avant la fin du championnat national.

Un Stéphanois au ST
Le Stade Tunisien a annoncé le recrutement d’un joueur formé en France. Il s’agit de Zineddine Touati, 19 ans, qui a été formé à l’AS Saint-Etienne. Ce joueur portait le maillot de Grenoble Foot 38 et évolue sur les côtés. Zineddine Touati a signé un contrat de trois ans avec le Stade Tunisien.

Offre saoudienne pour Chaâlali
Le milieu de terrain international de l’Espérance Sportive de Tunis, Ghaylène Chaâlali, a reçu une offre du club de D1 saoudienne, Ahly Jeddah.

L’endurance de l’EST et de l’ESS
A la fin de la saison 2018-2019, il s’avère que les 14 formations de la première division ont disputé un nombre de matches très inégal.
Ce chiffre passe du simple au double entre l’Espérance Sportive de Tunis et l’Etoile du Sahel d’un côté et l’AS Gabès, l’US Tataouine, le CA Bizertin et le CS Hammam-Lif de l’autre. Alors que les formations espérantiste et étoilée ont disputé chacune respectivement 52 et 51 matche officiels, les quatre autres équipes n’en ont disputé que 27. Sur la saison qui a duré 300 jours (entre le 19 août 2018 et le 15 juin 2019), l’Espérance de Tunis et l’Etoile du Sahel ont joué en moyenne un match tous les six jours.
Cette moyenne est égale ou dépasse les dix jours pour dix formations de Ligue 1. Seuls l’Espérance de Tunis, l’Etoile du Sahel, le CS Sfaxien et le Club Africain ont joué en moyenne un match en moins d’une semaine. Au cours de la saison, plusieurs formations de Ligue 1 n’ont eu à disputer qu’un seul match par mois, alors que l’Etoile du Sahel avait dû disputer huit matches au cours du mois de mai.
L’Etoile du Sahel, l’Espérance de Tunis et le Club Sportif Sfaxien ont souvent dû cette saison jouer plus de cinq matches par mois, un chiffre très rarement atteint par les autres formations.

L’Etoilé Hannachi plébiscité
L’Etoile Sportive du Sahel a choisi le milieu de terrain Maher Hannachi, meilleur joueur de la formation sahélienne.
Hannachi, âgé de 34 ans, a réalisé une très bonne saison avec l’ES Sahel et a contribué de manière significative au triomphe du club tunisien en Coupe arabe des clubs arabes, à la deuxième place en championnat de Ligue 1 professionnelle et la qualification pour la finale de la Coupe de Tunisie qui aura lieu le 17 août à Radès face à son ancienne équipe le CS Sfaxien, ainsi que la qualification pour les demi-finales de la Coupe de la Confédération.
L’Etoile a trouvé en Maher Hannachi, évoluant comme milieu offensif, le meilleur renfort possible chaque fois qu’il y avait des absences dans d’autres compartiments, en particulier sur le flanc droit. Hannachi, qui a rejoint la formation étoilée la saison dernière en provenance du CS Sfaxien, a inscrit 6 buts en Ligue 1, 1 but en coupe de Tunisie et deux buts en Coupe de la CAF.

CA : report des tests des jeunes
Le Club Africain a annoncé le report des tests des jeunes qui devaient débuter hier au Parc A. Cette décision fait suite à la sanction d’interdiction de recrutements infligée par la Fifa.
Le comité directeur du Club Africain a indiqué que la nouvelle date des tests sera communiquée ultérieurement. En cas d’annulation de la sanction de la Fifa, les tests auront lieu cet été.
Dans le cas contraire, ils auront lieu l’hiver prochain.
Le Club Africain a fait appel de la sanction de la Fifa auprès du Tribunal arbitral du sport à la suite du règlement d’un grand nombre des litiges financiers.

Chaud devant à l’Espérance !
L’Espérance Sportive de Tunis s’attend à vivre un été chaud sur le plan de son effectif. Selon les derniers échos, sept joueurs, dont quatre titulaires indiscutables, seront hors du Parc B cet été.
Il s’agit de Saad Bguir, Ali Jmal (déjà engagés avec de nouveaux clubs), Sameh Derbali, Ayman Ben Mohamed, Ghailane Chaâlali, Ali Machani et Edem Rejaibi. Outre ces joueurs, Franck Kom, Fousseny Coulibaly, Anis Badri et Youssef Belaïli auraient reçu des offres très intéressantes financièrement par des formations du Golfe arabe et avec des contrats qui expirent au mois de juin 2020, la formation espérantiste devra leur proposer une grosse revalorisation salariale pour pouvoir les retenir.

Zvunka se met à table !
L’entraîneur français Victor Zvunka a récemment annoncé qu’il a officiellement décidé de quitter le CA après avoir envoyé une lettre recommandée annonçant son intention de quitter le CA après une période qui n’a pas dépassé les 4 mois. Zvunka a expliqué cette décision par le manque de sérieux, de discipline et de professionnalisme au sein de l’équipe et notamment parmi les joueurs expérimentés comme le milieu de terrain Oussama Darraji et l’attaquant Zouhaier Dhaouadi. Zvunka a affirmé que la deuxième cause de son départ est l’absence de la direction, ainsi que le manque de communication avec le président du club Abdessalem Younsi, il a eu une impression d’irresponsabilité et un manque de motivation au sein de la direction du Club Africain.

Charger plus d'articles
  • Jhinaoui rencontre Pompeo à Washington

      Le ministre des Affaires étrangères, Khémaies Jhinaoui, a coprésidé, mardi, avec so…
  • Terminer avec les honneurs !

    Se ressaisir et relever la tête pour honorer le contrat de cette CAN jusqu’à sa fin. De su…
  • Bonheur rompu

    Les Aigles de Carthage ont raté de peu leur entrée dans la cour des grands. Il nous faut u…
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire