Cérémonie d’ouverture, programmation pointue et engagée, art visuel et cinéma en VR ont rythmé le week-end du 6 au 10 mai 2022, dans le cadre de la 4e édition de Gabès Cinéma Fen qui rempile pour une 4e année dans des conditions normales.

Profondément touchée par la crise sanitaire, la manifestation prisée par les Gabésiens s’est déclinée en ligne en 2020 et a dû être adaptée dans un format plus serré afin de contourner les conditions difficiles. En 2022, l’édition marque son maintien, tel qu’il a été conçu et rêvé. Les organisateurs ont, en effet, opté pour une programmation qui reflète actualité universelle brûlante et préoccupations diverses de l’Humain. Interrogations, engagements, causes, débats sont au cœur de toutes les œuvres présentées pendant la session, issues de toutes les disciplines confondues.

Dix longs-métrages et 11 courts-métrages arabes sont en compétition officielle, avec une rétrospective dédiée à Ghassen Salhab et une sélection de films récents dans le cinéma du monde. La section  Hackathon, en réalité virtuelle, propose en compétition aussi 4 films conçus par les étudiants de l’Ecole supérieure des arts et métiers sous la direction de Mohamed Arbi Souhaila.

Les sections principales annoncées sont la section officielle,  la section ciné-promesses consacrée aux jeunes réalisateurs, cinéma pour enfants, cinéma du monde, rétrospectives et “Cinéterre” à vocation écologique et environnementale, préoccupation essentielle même à l’échelle locale. Le  public de GCFen pourra découvrir et s’initier à l’Art vidéo, à travers la section El Kazma et la section K Off.

Le commissaire d’exposition, artiste plasticien et homme de théâtre libanais, Rabih Mroué, a mené à bout le travail à faire dans la section El Kazma, sous la houlette de Malek Gnaoui. Rendez-vous dans la corniche de Gabès pour découvrir le contenu des containers : il s’agit d’installations vidéo d’artistes visuels ouvertes au public. La section K Off sous la direction de Kenza Jemmali s’ouvre à 6 jeunes vidéastes tunisiens, qui exposent en première.

Une nouvelle section « T3ala chouf » avec l’actrice Hend Sabri a enrichi cette 4e édition. L’artiste et présidente d’honneur du festival partagera avec le public de Gabès les séances de projection de deux  films égyptiens  « La terre » de Youssef Chahine et « Le Commencement » de Salah Abou Seif.

Charger plus d'articles
Charger plus par Haithem Haouel
Charger plus dans Culture

Laisser un commentaire