Ça fait des années que le Club Africain et l’Espérance Sportive de Tunis ne se sont pas rencontrés à ce stade de Dame Coupe.

On se délecte donc déjà du grand format de cet après-midi entre les frères-ennemis, deux mastodontes du handball tunisien, dont l’éternel contentieux nous offre toujours une rivalité sans égale, pour deux clubs, dont le règne quasiment sans partage sur le hand local arrive cette saison à son paroxysme, sachant qu’il s’agit d’en découdre lors de l’apothéose de la Coupe, après le duel haletant du championnat, qui a tourné à l’avantage du CA. Ce derby alléchant se déroulera à la bonbonnière de Radès, dont la jauge aurait été fixée à 8.000 sur les 12.000 places existantes (sous réserve d’accord des autorités), l’on s’attend, donc, à un match toujours aussi musclé et équilibré. Fraîchement élu champion de Tunisie, après un scénario à la « Hitchcock » face à l’éternel ennemi intime, le CA avait ainsi enrichi il y a deux semaines son armoire à trophées d’un 13e titre à la salle Chérif-Bellamine d’El Gorjani. Et c’est donc une Espérance revancharde qui tentera d’anéantir les rêves clubistes de doublé, après avoir manqué le titre de très peu. Qui donc du sept à l’Egyptien Bassem Sobki ou du champion en titre coaché par Mohamed Messaoudi aura le dernier mot ? Nul doute que ce choc nous tiendra en haleine, surtout avec la présence sur le parquet d’une belle brochette de compétiteurs, à l’instar des Clubistes que sont les braves Hmam, Mostapha, Mhadhebi, Zaïri, Gouri, Rezig, Remiki et Hédoui, et les « Sang et Or » : Boughanmi, Hazem Bacha, Maâref, Abdelli et l’inusable Abdelhak Ben Salah articulés autour du l’excellent portier Sfar. Et que le meilleur gagne !

Charger plus d'articles
Charger plus par Khaled KHOUINI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire