Encore une fois, les Monastiriens ont manqué de régularité. Après la victoire remportée au classico à Sousse, ils ont été tenus en échec par les Sudistes de Ben Guerdane. Une réaction est attendue cet après-midi.

Pour le second match d’affilée, les camarades de Béchir Ben Saïd ont eu la chance d’évoluer à domicile. Une chance qu’ils n’ont pas su saisir vendredi dernier, se faisant tenir en échec par les Sudistes de Ben Guerdane. Un nul vierge qui n’a pas eu un grand impact sur le classement de l’équipe, mais qui n’arrange pas ses affaires non plus. L’USM occupe, certes, le rang de dauphin, mais affiche désormais un retard de quatre points par rapport au leader espérantiste et n’est qu’à deux longueurs d’avance de son adversaire du jour, le CSS, troisième au classement. C’est dire l’importance de la confrontation de cet après-midi aussi bien pour les Monastiriens que pour leur hôte. Une confrontation que les hommes de Faouzi Benzarti doivent remporter coûte que coûte pour ne pas perdre davantage du terrain par rapport à leurs concurrents. 

Retour de Roger Aholou, forfait de Abdelli

Faouzi Benzarti récupérera tout à l’heure son joueur de milieu, Roger Aholou, suspendu lors du dernier match contre l’USBG pour avoir été expulsé lors du classico face à l’ESS. Le coach usémiste sera privé, par contre, des services de son ailier droit, Youssef Abdelli, blessé à l’épaule, ce qui nécessite un repos d’une durée de deux semaines. Cela dit, la machine usémiste carbure à plein régime quand Roger Aholou et Youssef  Oumarou sont titularisés, ce qui ne devra pas échapper à la vigilance de Faouzi Benzarti. Jusque-là, le coach usémiste s’en est plutôt bien sorti bien que les résultats de l’équipe aient manqué de régularité cette saison. A Ousmane Ouattara, Roger Aholou, Youssef Oumarou, Houssem Teka, Zied Aloui et autre Hamza Jelassi de s’appliquer davantage sur le terrain pour éviter de gâcher davantage de points.

Charger plus d'articles
Charger plus par Walid NALOUTI
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire