Un petit désaccord s’est produit entre le délégué, récemment désigné à la tête de la délégation et connu, de l’avis de tous, par sa compétence, son patriotisme et sa neutralité, et la maire de la commune de Zarzis- Nord.

Logiquement, tout responsable, qu’il soit homme ou femme, élu ou désigné, doit donner l’exemple par le comportement et l’assiduité.

Les citoyens, pour leur part, doivent les respecter, les inciter à collaborer pour le bien de tous et rester à l’écart en cas de divergence quelconque chez ces derniers . Ce n’était malheureusement pas le cas au cours de la fin de la semaine dernière, à Zarzis. En effet, un petit désaccord s’est produit entre le délégué, récemment désigné à la tête de la délégation et connu, de l’avis de tous, par sa compétence, son patriotisme et sa neutralité, et la maire de la commune de Zarzis- Nord, qui n’a pas répondu, paraît-il, à ses appels téléphoniques urgents, prétextant que l’appareil n’était pas à ses côtés. Cette réponse n’aurait pas convaincu le délégué, qui était sur la chaussée romaine en compagnie de l’entrepreneur. L’incident a failli dégénérer, en raison des accusations sur les réseaux sociaux destinées à verser de l’huile sur le feu. Des pour et des contre, alors que l’orage était déjà passé et l’affaire réglée, puisque la réunion a eu lieu dans la commune, en présence de ces deux responsables. Leurs signatures en bas du  procès-verbal font foi.

Charger plus d'articles
Charger plus par Dhaou MAATOUG
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire