• 500 billets gratuits aux familles à revenu limité sur les vols de Tunisair
• 300 billets gratuits sur les lignes de la CTN

Le chef du gouvernement, Youssef Chahed, s’est entretenu, hier, à Dar Dhiyafa à Carthage avec le ministre des Affaires sociales, Mohamed Trabelsi, et le ministre des Transports, Hichem Ben Ahmed, au sujet des difficultés que les Tunisiens établis à l’étranger rencontrent à leur retour en Tunisie à l’occasion des vacances d’été.

Plusieurs décisions ont été prises au cours de cette réunion dont l’attribution de 500 billets gratuits aux familles à revenu limité sur les vols de Tunisair, et ce, en coordination avec le ministère des Affaires sociales et le ministère des Transports. 300 billets gratuits seront, également, fournis sur les lignes maritimes de la Compagnie tunisienne de navigation (CTN), indique un communiqué de la présidence du gouvernement qui tient à préciser que chacune des familles concernées n’a droit d’embarquer qu’une seule voiture gratuitement.

Il a été, également, décidé d’affréter un airbus A330 pour assurer le retour des Tunisiens dans leur pays d’origine et de programmer 35 vols supplémentaires offrant 20 mille places, soit l’équivalent de 10 mille passagers (aller/retour), avec un prix unifié des billets à tous les passagers sur ces vols (380 euros), soit une réduction d’environ 40%, indique-t-on de même source. Les vols partiront des aéroports français, allemands et italiens en direction des aéroports de Tunis-Carthage et Djerba-Zarzis

La vente des billets pour les voyages supplémentaires commencera le jeudi 20 juin 2019 dans toutes les agences de la compagnie Tunisair et les agences agréées.

Charger plus d'articles
  • Jhinaoui rencontre Pompeo à Washington

      Le ministre des Affaires étrangères, Khémaies Jhinaoui, a coprésidé, mardi, avec so…
  • Terminer avec les honneurs !

    Se ressaisir et relever la tête pour honorer le contrat de cette CAN jusqu’à sa fin. De su…
  • Bonheur rompu

    Les Aigles de Carthage ont raté de peu leur entrée dans la cour des grands. Il nous faut u…
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire