Poursuivant son bonhomme de chemin dans l’espace aérien de la Tunisie, le rallye ULM n’a pas dérogé à «sa» règle, en faisant sensation là où il est passé. Partie de Tabarka, cette 3e édition a, en effet, suscité un engouement populaire plus massif que prévu. «Cela a même dépassé nos prévisions les plus optimistes», confirme Maher Attar, président de la Fédération tunisienne des sports aéronautiques et activités associées (Ftsaaa), organisatrice du rallye. Ne tarissant pas d’éloges sur «la contribution efficace des autorités régionales et locales et des unités sécuritaires», M. Attar n’a pas non plus caché sa grande satisfaction quant au plus apporté, techniquement, par les pilotes étrangers venus en plus grand nombre et nantis d’une longue expérience en la matière».
Effectivement, ils sont plus de 30 compétiteurs étrangers représentant essentiellement la France et la Suisse à prendre part à cette édition organisée sous le patronage du ministère de la Jeunesse et des Sports, avec la collaboration des ministères du Transport et du Tourisme.

Joindre l’utile à l’agréable
Après Tabarka et Zaghouan, la caravane du rallye, haute en couleur et au cortège féerique, a atterri hier à Gafsa où les avions ULM ont pris leurs quartiers dans une plateforme spécialement aménagée en aérodrome servant de «rampe de lancement» pour le décollage des appareils. Toujours au sol, des véhicules de logistique ont été, comme à l’accoutumée, mobilisés en grand nombre par les organisateurs pour remédier à tout aléa. Un programme de distraction et de relax a été également concocté par ces derniers au profit des participants qui s’offriront excursions et visites des principaux sites de la région par où passait l’étape du rallye. Dans la soirée, et comme le veut leur tradition, nos hôtes étrangers auront à se défouler dans leur résidence d’hôtel. Ainsi, ils joignent l’utile à l’agréable. Après quoi, cap aujourd’hui sur Zarzis, étape qui s’annonce particulièrement intéressante. D’abord, pour sa longueur étalée sur trois jours de compétition. Ensuite, pour son côté plus spectaculaire, avec des survols simultanés des terres et de la mer, ce qui est tout simplement fascinant. Enfin, pour son animation qui promet, selon les organisateurs, d’être plus variée et chargée de belles surprises, tant pour les participants que pour le public. Signalons, pour conclure, que la Fédération tunisienne des sports aéronautiques et activités associées (Ftsaaa) a participé récemment aux festivités de la Journée olympique, rehaussées par la présence du chef du gouvernement, Youssef Chahed. Et cela par un joli défilé des avions ULM de différentes puissances. Le défilé, pour la réussite duquel a contribué l’homme n°2 de ladite fédération, Hichem Khiari, a connu un franc succès pour son côté inédit.
Mohsen ZRIBI

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire