Le premier Salon de la Tunisie à Lyon se déroulera ce week-end. Ouvert au public dès le vendredi 27 mai après une première journée dédiée à l’inauguration officielle, l’événement promet de présenter les dimensions culturelle, gastronomique et économique d’un pays à l’infini potentiel

Lyon, troisième ville française de par son poids économique, accueillera du 26 au 29 juin le premier Salon de la Tunisie en France.

Un événement coordonné par le Consulat général de la Tunisie à Lyon et organisé par Carthage Events et Majestic Events Paris, deux boîtes d’évènementiel appartenant à des Tunisiens, Raouf Boujnah et Imed Aziz, vivant et travaillant en France.

Pendant les trois journées ouvertes au public, 27, 28 et 29 mai, qui coïncident avec la fête de l’Ascension, la Tunisie dans ses dimensions culturelle, gastronomique, artisanale et de services  prendra place au Salon Double-Mixte à Villeurbanne. Sur les 5 000 mètres carrés d’espace qu’offre la salle Double-Mixte de Villeurbanne, 80 stands sont prévus exposant bijoux, costumes, céramique, design, articles de décoration, mais également des produits agro-alimentaires, notamment bio. Tout pour faire rêver de la Tunisie et inviter le public à un voyage vers les rivages de ce pays du sud de la Méditerranée situé à une heure trente de vol de Lyon.

D’un autre côté, les stands dédiés aux services (tourisme, immobilier, banques, assurances, douane) s’adressent tant aux investisseurs intéressés par la Tunisie qu’a la communauté des Tunisiens de Lyon, 120 000 en tout.

Authenticité et qualité mises à l’honneur

«Nous avons sélectionné les participants au Salon selon deux critères : l’authenticité du produit et sa qualité.

C’est selon cette vision que nous voulons promouvoir notre pays», affirme Rachid Rezgui, chef de file de l’équipe mixte du consulat et des deux boîtes spécialisées dans l’évènementiel.

Un programme culturel dévoilant des pans de l’histoire de la Tunisie trois fois millénaire, ainsi que des facettes de sa littérature, son cinéma, son costume, la place de ses femmes dans la société seront présentés par des universitaires au cours d’interventions programmées en marge du Salon Double-Mixte.

Citons entre autres parmi les conférenciers, Itidel Fadhloun, chercheuse en sciences politiques, Khaoula Mejdoub, chercheuse en sciences du patrimoine, Tahar Ben Meftah, enseignant en littérature et civilisation, Cherif Ferjani, enseignant en sciences politiques, Habib Ayeb, géographe…

Une projection-débat du film L’enfant de Lazaret, de Jean Claude Versini, aura lieu dimanche 29 mai.

Un défilé de mode de la marque d’habits inspirés de la tradition «Nakcha», une dégustation des produits de la gastronomie tunisienne et des spectacles de musique enrichissent encore plus le volet divertissement et gourmandise de l’événement.

Les initiateurs de l’idée, Raouf Boujnah et Imed Aziz, rêvent déjà de multiplier ce concept dans les différentes grandes villes françaises et même au-delà de l’espace hexagonal.

La première édition lyonnaise de ce Salon sera peut-être le départ d’un événement grâce auquel la Tunisie pourrait mieux rayonner dans le monde.

Charger plus d'articles
Charger plus par Olfa BELHASSINE
Charger plus dans Actualités

Laisser un commentaire