La Facilité Investissements pour l’emploi : Un appel pour des projets régionaux 

La Facilité Investissements pour l’emploi fera un appel à propositions de projets qui sera lancé le 1er juin 2022, et ce, pour réaliser un mécanisme d’investissement pour la création d’emplois. Cette structure octroie des subventions compétitives pour cofinancer des projets publics ou privés dans huit pays partenaires en Afrique.  Il s’agit de la Tunisie, la Côte d’Ivoire, l’Egypte, l’Ethiopie, le Ghana, le Maroc, le Rwanda et le Sénégal. La Facilité Investissements pour l’emploi invitera les entreprises et les entités publiques de ces pays à soumettre des propositions de projets qui contribuent durablement à la création d’emplois dans le secteur privé. Pour y parvenir, des subventions de cofinancement seront octroyées sur la base d’un processus compétitif de candidature. Celles-ci vont de 1 à 10 millions d’euros par projet. Quatre types de projets sont proposés. Tout d’abord, les projets à but non lucratif ayant un impact sur la création d’emplois et ne générant pas de revenus (la Facilité couvre jusqu’à 90 % des coûts d’investissement), puis les projets à but non lucratif ayant un impact sur la création d’emplois et générant des revenus (la  Facilité couvre jusqu’à 75 % des coûts). Sont pris en charge à hauteur de 50 % les projets à but lucratif ayant un impact plus large sur la création d’emplois, et, enfin, les projets à but lucratif ayant un impact sur la création d’emplois (la Facilité couvre jusqu’à 25 % des coûts).Il est à rappeler que la Facilité Investissements pour l’emploi est un mécanisme d’investissement créé par la Banque de Développement (KfW) dans le cadre de l’Initiative spéciale Formation et emploi du ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du développement (BMZ). L’Initiative spéciale, qui opère sous la marque « Invest for Jobs », a pour objectif de supprimer des barrières à l’investissement et de créer des emplois et des formations durables dans ses pays partenaires en Afrique.

Association des Intermédiaires en Bourse : Dalenda Bayou, nouvelle présidente

L’Assemblée générale ordinaire de l’Association des Intermédiaires en Bourse a été tenue récemment. Elle a été l’occasion pour l’élection du nouveau conseil d’administration, qui comptera  MAC SA, Tunisie Valeurs, BNA Capitaux, CGI, BH Invest, Attijari Intermediation, Cofib, Scif, STB Finance, MCP, Bmce Capital et la TSI. Le conseil a, par la suite, procédé à la désignation du comité exécutif, notamment Dalenda Bayou en tant que présidente, Sonia Ben Frej et Riadh Borgini en tant que vice-présidents, et Mehdi Bach Hamba en tant que trésorier. Pour rappel, l’Association des Intermédiaires en Bourse a été créée en 1970 par les Agents de Change, qui sont les intermédiaires qui réalisent les transactions. Avec l’avènement de la Loi 94-117, du 14 novembre 1994, portant réorganisation du marché financier, elle a été transformée en « Association des Intermédiaires en Bourse ». Les intermédiaires en bourse sont les agents chargés par la loi, à l’exclusion de toute autre personne, de la négociation et de l’enregistrement des valeurs mobilières à la Bourse des Valeurs Mobilières de Tunis. Le décret 99-2478 du 1er novembre 1999 portant statut des intermédiaires en bourse détermine les opérations qu’ils peuvent accomplir, ainsi que les conditions requises pour l’agrément de l’activité d’intermédiaire en bourse.

  • Express

    Womentoring, un programme de coaching dédié aux startuppeuses L’Agence de coopération alle…
  • EXPRESS

    Jalel Henchiri, membre de la Fédération tunisienne de l’hôtellerie : Une saison touristiqu…
  • EXPRESS

    Caisse des Dépôts et Consignations- « Smart Capital » : Pour l’accompagnement annuel du pr…
Charger plus d'articles
  • Ils ont dit

    Jamel El Oref, trésorier du Groupement professionnel des conditionneurs de l’huile aliment…
  • des faits et des chiffres

    114 D’après les statistiques de la Banque centrale de Tunisie, mis à jour au 26 juillet 20…
  • EXPRESS

    « Tunisia Textile Days In Spain » du 3 au 7 octobre 2022 à Barcelone et à Madrid: Une miss…
Charger plus par Saoussen BOULEKBACHE
Charger plus dans Economie

Laisser un commentaire