Le problème des bouches d’égout est récurrent.  Dans la plupart des cités, elles restent pendant plusieurs semaines, voire des mois bouchées par les ordures et les détritus charriés par les pluies. Elles sont cassées par endroits après des travaux et parfois dépourvues de plaques qui en sont subtilisées  par des délinquants qui les revendent. Or, ces bouches représentent un danger pour des piétons qui peuvent malencontreusement heurter l’une d’entre elles, glisser et se blesser.  La nécessité de mieux les entretenir s’impose.

Charger plus d'articles
Charger plus par Imen Haouari
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire