Quand, en ville, on élève chez soi des animaux de compagnie, des chiens notamment, il faut les dresser de façon à ce qu’ils n’aboient pas et qu’ils ne soient pas agressifs. C’est élémentaire, diriez-vous.

Mais ce n’est pas ce qui se passe réellement au quotidien, puisque les chiens aboient continuellement, de nuit comme de jour, indisposant les voisins qui ne trouvent plus le repos chez eux et qui sont obligés, à leur corps défendant, d’avoir recours aux autorités puisqu’ils ne trouvent pas une oreille attentive à leurs doléances et c’est bien dommage.

T.B.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire