Ce nouveau circuit de tourisme culturel et durable permettra aux Tunisiens et aux touristes de découvrir le patrimoine de la région d’Al-Aroussa, de pratiquer les activités artisanales de la région et de s’initier à ses caractéristiques culturelles, culinaires et environnementales…

Afin de promouvoir le tourisme alternatif en Tunisie, le projet Action collaborative pour les exportations artisanales Acea, financé par l’ambassade des Etats-Unis à Tunis, a lancé le premier projet pilote pour encourager le tourisme culturel et durable à Al-Aroussa-Siliana, en coopération avec l’Office national de l’artisanat (Onat) et la start-up Dowit, qui a conçu le contenu et les activités de ce circuit.

Le projet Acea a été lancé en novembre 2017 et a commencé ses activités par la constitution du cluster Wiki PAM, qui s’intéresse aux artisans des huiles essentielles et médicinales des régions du Nord-Ouest.

Dowit est une start-up à impact qui a pour mission de soutenir le patrimoine immatériel, en organisant des expériences immersives et participatives, d’une demi-journée ou de plusieurs jours, au cours desquelles artisans ou détenteurs d’un savoir-faire et particuliers se retrouvent autour d’une passion commune et de la pratique d’une activité manuelle.

Une nouvelle forme d’écotourisme qui vise non seulement à faire vivre des expériences riches et immersives aux touristes, mais aussi à sensibiliser au patrimoine immatériel, et à valoriser la connaissance des traditions anciennes et à apporter soutien et encouragement aux artisanes.

Pour faire de cette tournée un succès, Dowit a conclu un partenariat avec le GDA SAFA, spécialisé dans la distillation de plantes aromatiques et médicinales. Les artisans du GDA ont bénéficié du soutien du projet, en plus de les inclure dans les activités du circuit et de présenter leurs produits aux visiteurs.

Ce nouveau circuit de tourisme culturel et durable permettra aux Tunisiens et aux touristes de découvrir le patrimoine de la région d’Al-Aroussa, de pratiquer les activités artisanales de la région et de s’initier à ses caractéristiques culturelles, culinaires et environnementales qui peuvent être promus aussi bien en Tunisie qu’à l’étranger, contribuant ainsi à l’économie locale, moteur d’interactions humaines à l’échelle du territoire.

GDA Safa a été créé en 2016 par Sonia Gammoudi à Al-Arousaa, dans le gouvernorat de Siliana. Safa compte 10 membres de femmes, dont 8 sont certifiées en distillation. Commercialiser les produits issus des PAM est un chemin vers l’autonomie pour ces femmes qui —avant de créer Safa— étaient toutes mères au foyer. Ce GDA fabrique des huiles essentielles et eaux florales à partir de 6 plantes : le romarin, le thym, le genévrier, le cyprès, la menthe et la verveine.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Culture

Laisser un commentaire