Un coup de soleil est une brûlure plus ou moins grave de la peau suite à une exposition plus ou moins longue au soleil, plus particulièrement aux rayons UVB. Il est à l’origine de rougeur et de douleur avec démangeaisons et parfois même de cloques.

Symptômes d’un coup de soleil

Le plus souvent, un coup de soleil se manifeste par une rougeur (ou érythème) de la peau , une douleur et, parfois, des démangeaisons.

On distingue plusieurs types de coups de soleil, selon la sévérité de la brûlure.

La brûlure au premier degré, qui est à l’origine d’une rougeur de la peau, sans cloques. Elle se manifeste dans les 6 heures à 24 heures qui suivent l’exposition. Quand on appuie sur la zone rougie, la couleur disparaît. Parfois, des démangeaisons sont associées. Ce type de coup de soleil guérit en quelques jours (maximum 1 semaine) et disparaît sans cicatrice ou dépigmentation. Lorsque la brûlure est plus importante, on peut observer une desquamation (la peau pèle).

Lorsqu’il y a des cloques, on est en présence d’une brûlure non plus du premier degré, mais du second degré superficiel. Elles peuvent apparaître dans les heures qui suivent l’exposition. Les cloques sont remplies d’un liquide clair avec un pourtour rouge. La cicatrisation nécessite entre 10 et 15 jours sans séquelles. En revanche, la douleur peut être très importante.

Lorsque la brûlure est plus intense, on parle de brûlure au second degré profond. Les cloques sont de couleur pâle et la douleur peu intense en raison de la destruction des terminaisons nerveuses. Dans ce cas, la guérison est plus lente (un mois) et des cicatrices peuvent en résulter.

Une consultation médicale est nécessaire en cas :

• De symptômes d’insolation, à savoir fièvre, maux de tête, nausées ou vomissements ;

• De coup de soleil avec cloques recouvrant une surface supérieure à la moitié de la paume de la main de la personne concernée ;

• De coup de soleil étendu sur un petit enfant ou nourrisson.

Traitement d’un coup de soleil

Tout d’abord, il est impératif en cas de coup de soleil de stopper toute exposition solaire jusqu’à guérison complète de la peau. En cas de sortie, il faut donc impérativement utiliser de la crème solaire indice 50 et porter des vêtements protecteurs, même sous un parasol.

Lorsque le coup de soleil est simple (peu étendu et sans cloques), il faut appliquer un produit permettant de calmer la brûlure. Il faut appliquer le produit en couche mince 1 à 6 fois par jour (selon la référence choisie).

En cas de fortes démangeaisons associées, il existe des crèmes à base d’hydrocortisone. A appliquer 2 fois par jour pendant maximum 3 jours.

En cas de coup de soleil avec cloques, il ne faut surtout pas percer les cloques, mais désinfecter avec un produit à base de chlorhexidine aqueuse. Il est, ensuite, conseillé d’appliquer un pansement hydrocolloïde sur la peau propre et sèche. Il faut changer tous les jours le pansement jusqu’à cicatrisation.

Prévention des coups de soleil

Pour se protéger d’un coup de soleil, il faut appliquer, 30 minutes avant l’exposition, une protection solaire adaptée. L’application doit être renouvelée toutes les 2 heures et après chaque baignade. Il existe différents types de protection :

• Très haute protection SPF 50+ est la protection maximale. Elle est conseillée pour les enfants et les personnes à phototypes clairs ;

• Haute protection SPF 30 est recommandée pour tous les autres cas.

Par ailleurs, il est nécessaire de respecter certaines précautions comme :

• Ne pas s’exposer entre 12h00 et 16h00 ;

• Ne pas exposer les enfants de moins de 3 ans ;

• S’exposer progressivement au soleil afin d’habituer sa peau (pas plus de 20-30 minutes au début) ;

• En cas d’exposition prolongée, porter un tee-shirt, un chapeau et des lunettes de soleil, en plus de l’application d’une crème solaire.

Source : www.sante-sur-le-net.com

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Magazine La Presse

Laisser un commentaire