Même s’ils se sont contentés de ramener un point de Sousse, les « Sang et Or » ont toujours leur destin entre les mains. Il suffit de battre l’USBG cet après-midi et ils conservent ainsi leur titre de champions de Tunisie.   

Nabil Maâloul et ses joueurs fouleront, tout à l’heure, la pelouse de l’Olympique de Radès en footballeurs professionnels avertis. Ils savent qu’ils n’ont pas droit à l’erreur et que le public leur pardonne déjà le fait qu’ils se sont fait rattraper au score à Sousse jeudi dernier. C’est que, même s’ils se sont contentés de ramener un point de Sousse, les « Sang et Or » ont toujours leur destin entre les mains. Il suffit de battre l’USBG cet après-midi et ils conservent ainsi leur titre de champions de Tunisie.

Sur le papier, la mission des hommes de Maâloul s’annonce relativement facile dans la mesure où leurs hôtes ne cessent de cumuler les contreperformances depuis l’entame de la phase des play-offs. En effet, l’USBG est le dernier de la classe, avec seulement   trois points au compteur. Les Sudistes restent sur cinq défaites consécutives. De plus, les Espérantistes ont un ascendant psychologique sur leur dernier adversaire de la saison qu’ils ont battu à l’aller. Une nette victoire sur le score sans appel de 3 à 0.

Bref, les « Sang et Or » sont bien partis pour terminer la saison sur une note positive. La victoire et rien d’autre : c’est le mot d’ordre qu’adresse Nabil Maâloul à ses joueurs. Mohamed Ali Ben Romdhane et ses camarades savent qu’il ne leur reste que le championnat de Tunisie pour sauver leur saison après l’élimination en Ligue des champions et en Coupe de Tunisie.

Le capitaine Chammam tire

sa révérence

Il l’a annoncé après le classico de Sousse : le match de cet après-midi contre l’USBG sera son dernier en tant que joueur. Le capitaine Khalil Chammam a décidé de mettre fin à sa carrière de joueur après un long  et riche parcours durant lequel  il a remporté 3 Ligues des champions africaines, 11 championnats de Tunisie, 4 Coupes de Tunisie et 2 championnats arabes.

On ne sait pas si Nabil Maâloul l’alignera d’entrée ou en cours de jeu.  Le plus probable est que Chammam fasse son entrée en cours de jeu,  après que l’équipe ait assuré la victoire. Une chose est sûre : Khalil Chammam foulera tout à l’heure et  pour la dernière fois la pelouse de l’Olympique de Radès.

Côté formation rentrante, il ne faut pas s’attendre à des changements. Le coach « sang et or » devra reconduire le même onze de départ aligné à Sousse, tout en ayant une pensée pour Khalil Chammam. Tout à l’heure, le capitaine Chammam aspire à remporter son 12e titre de champion de Tunisie et le 6e d’affilée. Une motivation de plus pour ses jeunes coéquipiers pour saluer ses 16 ans de carrière de footballeur professionnel. Le plus bel des hommages que peuvent lui rendre ses équipiers, c’est de lui offrir le sacre cet après-midi.                                                 

Charger plus d'articles
Charger plus par Walid NALOUTI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire